Chien fugueur : pour quelles raisons et comment y remédier ?

La fugue de notre chien remet souvent en cause notre capacité à être un bon maître. Qui plus est, ce comportement s’avère dangereux pour un chien. Pourquoi votre animal fugue-t-il ? Que faire pour éviter ce comportement ? Découvrez les conseils.

Les différents types de chien fugueur

Lors de ses fugues, votre chien est exposé à plusieurs sortes de dangers : un accident, une blessure, une bagarre avec d’autres chiens, etc. Il est cependant essentiel de faire la différence entre fugue et manque de rappel. Dans le premier cas, votre animal ne revient pas lorsque vous l’appelez. Dans le deuxième cas, celui-ci fuit systématiquement en passant au-dessus ou en dessous des clôtures, particulièrement lorsqu’il qu’il n’est pas en laisse. On peut noter deux sortes de chiens fugueurs :

•             Ceux qui partent, mais qui rentrent chez eux tous les jours

•             Ceux qui ne reviennent pas d’eux-mêmes, mais qui sont retrouvés loin de leur domicile ou placés en refuge

Pour éviter ce comportement canin, plusieurs solutions s’offrent à vous, entre autres la clôture électrique anti-fugue pour chien. Il convient cependant de bien identifier la raison de la fugue pour pouvoir agir en conséquence.

Pourquoi mon chien fugue-t-il ?

Un chien fugue pour diverses raisons. Celles-ci n’ont parfois aucun rapport avec son bien-être dans la famille. Notez aussi que certaines races sont plus susceptibles de fuguer que d’autres. C’est le cas des chiens de chasse qui ont l’habitude de partir en quête d’une proie. Il convient évidemment de se méfier des généralisations, puisque chaque chien a son propre caractère.

Plusieurs facteurs peuvent pousser un chien à partir de chez lui sans l’autorisation de son maître :

•             Il s’ennuie. C’est souvent le cas lorsque vous avez peu de temps à lui consacrer. Il se peut qu’il cherche la compagnie d’autres personnes qui aiment jouer avec lui ;

•             Il est excité et cherche une femelle en chaleur. Si vous retrouvez votre chien chez vos voisins qui, eux, possèdent une chienne, sa fugue est fort probablement liée à son besoin d’activité sexuelle ;

•             Il a faim et doit ainsi chercher de la nourriture ou chasser. Il arrive que les rations concoctées à domicile ne lui suffisent pas et que votre compagnon cherche un petit supplément ailleurs ;

•             Il manque d’exercice physique. Les chiens hyperactifs ont besoin de pratiquer plus d’activité ;

•             Il est dominant. Un problème d’éducation peut l’amener à penser qu’il est dominant au sein de la famille. Il souhaite ainsi élargir en permanence ce qu’il considère comme son territoire ;

•             Il a peur de quelque chose, une phobie qui le pousse à fuir le domicile ;

•             Il souffre de troubles du comportement (anxiété de séparation, troubles de l’attention, hyperactivité, syndrome HS-HA, désorientation, etc.), notamment dus au vieillissement.

Comment éviter les fugues ?

Il est avant tout essentiel d’adopter la bonne attitude face à la fugue de son chien. Ne le punissez pas lorsqu’il rentre à la maison, sinon votre compagnon hésitera encore plus à revenir la prochaine fois qu’il fuguera. Quel que soit le motif, il est d’ailleurs possible qu’un simple changement de comportement puisse arranger les choses. Pour ce faire :

•             Une bonne éducation dès son plus jeune âge est primordiale pour empêcher votre animal de compagnie de se considérer comme dominant.

•             Il doit apprendre petit à petit à vivre sans vous.

•             Jouez plus souvent avec votre compagnon. Pour les chiens, passer du temps avec leur maître est important.

•             Assurez-vous que vous le nourrissiez suffisamment, que le régime que vous lui imposez soit adapté à ses dépenses énergétiques.

Dans le cas où votre chien fugue à cause d’une phobie ou des troubles de comportement, une thérapie comportementaliste dans une clinique vétérinaire est conseillée. Pour limiter ses escapades, pensez aussi à délimiter votre espace extérieur et à renforcer la clôture. Vous pouvez par exemple miser sur des technologies performantes comme une clôture anti-fugue électrique sans fil avec collier anti-fugue. L’émetteur déclenche automatiquement une stimulation électrostatique lorsque l’animal sort du territoire. Vous serez ainsi sûr que votre compagnon ne franchisse pas la zone autorisée.

Rédigé par
Plus d'articles de
Application mobile des casinos en ligne pour séduire plus de joueurs
Les casinos en ligne ont bien profité du développement du numérique pour...
Lire la suite