Top 10 Meilleure Carrelette 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Carrelette ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Carrelette pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Carrelette !

Notre sélection de carrelette

Guide d’achat carrelette

Guide d’achat pour bien choisir une carrelette

Une carrelette est une coupe carreaux électrique qui se met au service des bricoleurs et professionnels de la coupe carrelage. Elle est constituée d’un plateau où le carreau sera découpé ainsi qu’un levier constitué d’un diamant de verrier. Pour mener à bien la découpe, il faut frotter le diamant et appuyer sur le levier de l’élément en Y. Le résultat sera ainsi net.

La coupeuse de carreau comporte aussi de minuscules scies circulaires. Elles facilitent la découpe, et ce, sans recourir au système de cassure sous contrôle. A noter que l’appellation « carrelette » est utilisée depuis les années 90 à l’initiative de la firme française PRCI, spécialiste de l’outillage industriel et de la plomberie. Elle désigne, en effet, un système de coupe carreaux manuel.

De quoi est constitué une carrelette ?

Une carrelette se compose d’une variété de pièces importantes aussi importantes les unes que les autres. Avant d’en acheter une, vous devez les prendre en considération.

Voici les éléments les plus importants d’une carrelette et leur fonction :

  • Base de coupe : il s’agit de la surface de travail de découpe du carreau. Elle est pourvue de pieds en caoutchouc et peut également inclure des ailes pliantes pour pouvoir accueillir de plus grands carreaux.
  • Manche de la lame de coupe : cet élément est conçu pour créer de la pression pour que la roue de coupe puisse créer une la ligne de rainure profonde dans le carreau, provoquant ensuite sa rupture.
  • Lame de coupe : la lame de coupe est généralement fabriquée en carbure de tungstène. Elle a pour fonction de créer une rainure profonde (ou ligne de rainure) dans le carreau pour que ce dernier se casse ensuite.
  • Ligne de guidage : il s’agit d’un petit canal ou cannelure qui sert de guide au découpeur. Il lui indique précisément où la coupe doit être faite.
  • Rail(s) de guidage : il peut y avoir un seul ou deux rails sur toute la longueur de la carrelette. Ils sont destinés à guider la barre de coupe avec la roue de rayage à l’extrémité. Ainsi, la coupe est bien droite sur toute la longueur, la largeur ou la diagonale du carreau.
  • Poignée : pour avoir une bonne prise en main du manche de la lame de coupe, il faut une bonne poignée afin de marquer et casser la planche de carreau.
  • Barre de mesure : de nombreux modèles de carrelette sont équipés d’une barre de mesure réglable qui permet à l’utilisateur de régler l’angle de coupe du carreau avant de le couper.

Quels sont les points de différence entre une carrelette manuelle et électrique ?

D’un point de vue global, la réponse à cette question sera sans nul doute « aucune », car tout dépend de votre choix en termes de facilité d’utilisation et de rapidité de coupe. En effet, vous pouvez vous épuiser vite en utilisant une carrelette manuelle sur un chantier de grande envergure. Néanmoins, vous pouvez le transporter partout et l’utiliser immédiatement.

Une carrelette électrique (qui est le plus souvent une scie à carreaux ou scies à eau) est par contre conçue pour des travaux de grande échelle. Avec ce type de coupe-carreaux, vous pouvez gérer des matériaux plus durs, tels que les carreaux en pierre. Vous n’avez pas beaucoup d’effort physique à fournir, car l’appareil fait quasi la majorité du travail. Les carrelettes électriques peuvent couper plus de carreaux en un laps de temps plus court. Cependant, elles sont difficiles à transporter et sont conçues plus pour un usage industriel qu’un simple remodelage domestique. De plus, vous devez disposer d’une prise secteur à proximité, ou utiliser une rallonge électrique.

Par ailleurs, quand vous devez entamer un projet comportant des travaux de coupe de carreaux, vous vous demandez peut-être si vous devez choisir une coupe-carreaux classique ou une scie à carreaux. Un carrelette classique est un outil à commande manuelle et simple à utiliser. Il marque une ligne droite sur la surface du carreau et la pression appliquée sur la barre de coupe suffit à casser le carreau en deux grâce à la roue de coupe.

Une scie à carreaux utilise une lame diamantée pour couper les carreaux. Celle-ci génère beaucoup de chaleur pendant la coupe. C’est pour cette raison que ce type de carrelette est équipé d’un réservoir d’eau qui refroidit la lame et les carreaux pour les préserver de la chaleur.

Les avantages liés à l’utilisation d’une carrelette

Le carrelage fait désormais partie des options de revêtement de sols tendance. Heureusement que la carrelette se propose sous de nombreux modèles. Constituée d’une scie sauteuse, elle permet d’avoir la longueur de coupe souhaitée en un rien de temps et en toute facilité. Il suffit de recourir à cet appareil pour avoir une coupe droite, avant de poser du carrelage à la meilleure façon.

Une surface sur laquelle les carreaux seront posés peut comporter des recoins ainsi que des angles qui nécessitent un système de découpe spécial. Et l’outil permet d’avoir la forme idéale.

Souvent fourni avec un manuel d’usage, la carrelette est généralement facile à utiliser. L’utilisateur n’a qu’à lire le document pour pouvoir le mettre en service à la meilleure manière et de bénéficier de tous ses avantages.

Les inconvénients d’une carrelette

Une carrelette peut être manuelle ou électrique. Le premier modèle attire l’attention de nombreux utilisateurs, de par son côté plus pratique. Mais il présente aussi quelques inconvénients, comme le champ d’utilisation assez limité. En effet, le modèle permet uniquement une découpe droite ou sur les extrémités. Pour avoir une forme personnalisée ou spéciale, il faut donc miser sur un découpeur électrique. Le modèle manuel ne peut pas non plus garder son efficacité devant des carreaux trop grands ou trop épais.

Malgré ses petits défauts, l’outil manuel à couper du carrelage reste le meilleur compagnon des bricoleurs ainsi que des professionnels de la pose de carrelage.

Bien choisir sa carrelette : les critères à ne pas négliger

Il existe actuellement de nombreux modèles de scie à carrelage. Qu’il soit électrique ou manuel, un modèle se distingue par ses caractéristiques techniques. Pour vous assister dans votre recherche d’un meilleur appareil, nous avons dressé une liste des critères à prendre en compte.

Carrelette manuelle ou électrique

Les bricoleurs qui souhaitent carreler une petite surface peuvent miser sur un modèle manuel. Cette scie pour couper les carreaux ne fonctionne ni avec une pile ni avec une prise électrique. L’action se fait à l’aide d’une lame qui sera baissée en un seul geste sur le carreau pré-marqué. Elle est donc la meilleure solution en cas de coupure électrique.

La scie électrique pour les carreaux, quant à elle, est utilisée pour découper tous types de carreaux ainsi que le marbre. Elle est efficace même pour couper une épaisseur dépassant les 35 mm. Munie d’un disque en rotation, elle permet à l’utilisateur de faire une coupe droite, arrondie ou en biseau. Elle est une meilleure option pour les professionnels qui souhaitent couper en même temps plusieurs carreaux sans avoir affaire à la fatigue.

Utilisation

Si vous souhaitez réussir la pose de carrelage sur une grande surface, un modèle électrique sera votre meilleur allié. Il est souvent caractérisé par une haute puissance du séparateur, ce qui permet d’avoir une longueur de coupe diagonale ou droite jusqu’à 70 cm ou plus.

Mais en cas de découpe occasionnelle des carreaux, un appareil manuel fera très bien l’affaire. Ce modèle est aussi fait spécialement pour les petits espaces.

Capacité de coupe

Certains types de carrelette, qu’ils soient électriques ou manuels, permettent de procéder à une coupe à 45° de 45 cm, voire plus. Tandis que d’autres s’utilisent pour avoir une coupe droite de 71 cm? Pour tomber sur le bon modèle, il est donc fortement conseillé de s’informer sur sa capacité de coupe.

Lame de coupe

Vous devez porter une attention particulière à la lame de coupe que vous achetez. Elle peut déterminer les performances globales de votre carrelette pour un usage répété. Par exemple, si vous allez couper un carreau avec une épaisseur importante, vous devez vous assurer que la lame a la capacité adaptée pour ce type de carreau. Dans le cas contraire, vous allez vous retrouver avec une lame cassée. La lame devrait également vous offrir une expérience de coupe précise.

Poids et dimensions

Les poids et les dimensions font partie des principales caractéristiques permettant de distinguer une carrelette d’une autre. Le mieux c’est de privilégier un modèle à la fois non-encombrant et facile à transporter.

Praticité

Une carrelette parée d’une poignée ergonomique promet un confort d’utilisation. Il n’y a non plus rien d’idéal que de miser sur un modèle qui convient à tous les types de carreaux.

Design

Côté design, libre à vous de choisir le modèle qui vous convient. Une machine à percer du carrelage peut arborer un style sobre, mais luxueux. Les adeptes des couleurs vives auront également affaire à l’embarras du choix entre de nombreux modèles en rouge, bleu turquoise…

Prix

Une carrelette bas de gamme se propose à un prix accessible à tout budget auprès des points de vente spécialisés. Il faut généralement payer le double pour avoir un modèle manuel ou électrique moyen de gamme. Pour un découpeur de haute qualité, vous devez vous préparer à un investissement plus lourd allant jusqu’à dix fois plus cher qu’un appareil à fonctionnalités basiques. Il ne vous reste plus qu’à repérer celui qui correspond à votre budget !

Matériau à couper

Plus le matériau à couper est dur, plus votre carrelette doit être robuste, avec de bons composants, en particulier la lame de coupe.

Une carrelette destinée à couper un carreau en céramique ou en porcelaine n’a pas besoin d’être robuste et résistant. Mais s’il s’agit d’un carreau en granit ou en autre type de pierre, sachez avant tout que ces matériaux sont extrêmement durs. Pour parvenir à casser ce type de carreau, vous avez besoin d’une scie à carreau électrique avec la fonction de refroidissement par jet d’eau.

Les carreaux durs peuvent également être coupés avec une meuleuse à main ou une scie à eau, mais la qualité de la coupe dépendra du type de lame diamantée utilisée. Un projet impliquant la coupe de carreaux de 30 centimètres nécessitera une carrelette de petite taille et peu coûteuse. Mais, à mesure que vous travaillerez sur des carreaux de grandes tailles et plus épaisses, une carrelette plus grande et plus solide sera nécessaire, augmentant par conséquent le prix à mesure que la longueur et la résistance augmentent.

La dureté et la durabilité des carreaux sont évaluées sur l’échelle PEI (Porcelain Enamel Institute). L’échelle va de zéro à cinq, zéro étant des carreaux qui ne peuvent pas du tout supporter la circulation piétonne (carreaux pour les murs) et cinq étant les carreaux qui peuvent gérer un trafic piétonnier très fréquent (couloirs, halls d’entrée, sols de magasins, etc.). Les carreaux viennent dans toutes sortes de matériaux : porcelaine, céramique, ardoise, terre cuite, granit, marbre, verre, etc.

Comment utiliser une carrelette ?

Avant que vous ne commenciez à utiliser une carrelette, vous devriez vous exercer sur des débris de carreaux usés que vous trouverez chez vous. Il est important que vous vous entraîniez un peu avant de réellement vous attaquer à des travaux de découpe de carrelage.

Une carrelette ne s’utilise pas sans connaître les bases de la découpe de carreaux sur ce type d’outil. Le travail de découpe se fait par étape :

  1. Prenez un crayon ou tout autre outil de marquage et tracez une ligne de coupe sur le carreau. Elle vous servira de guide.
  2. Posez le carreau sur la base de coupe et alignez la lame de coupe au niveau de la ligne que vous venez de marquer. Celle-ci doit être parfaitement parallèle aux rails de guidage.
  3. Ajustez le carreau si nécessaire et assurez-vous qu’il est bien fixé.
  4. Placez la lame de coupe le plus proche de vous et huilez-la légèrement si nécessaire.
  5. Appuyez fermement sur le manche de la lame de coupe pour appliquer une pression qui fera casser le carreau en deux.
  6. Une fois le carreau brisé en deux, poncez les arrêtes pouvant apparaître après la découpe avant que vous n’utilisiez vos deux parties pour couvrir une surface.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-07-04 02:30:52