Travaux de rénovation, les subventions disponibles

L’État, il y a plusieurs années, a mis en place un grand nombre d’aides et de subventions afin d’inciter chaque ménage à effectuer des travaux de rénovation. La grande majorité de ces aides sont orientées de manière à ce que tout un chacun réalise des travaux qui réduisent surtout les dépenses d’énergie et favorisent ainsi le renouvellement énergétique. Outre l’incontournable crédit d’impôt ou le fameux éco-PTZ, il existe d’autres subventions travaux maison permettant aux ménages de financer leurs travaux à moindre coût.

ANAH, une aide pour améliorer l’habitat

Acteur de référence pour la rénovation d’habitation dans l’Hexagone, l’agence nationale de l’habitat ou ANAH est à même d’accompagner chaque propriétaire dans la remise à neuf de sa résidence. Ce type d’aide se présente d’une manière générale sous la forme d’un financement d’une partie des travaux qu’on va effectuer au sein du foyer. Peuvent jouir de cette subvention tous propriétaires occupants et propriétaires bailleurs. Il est important de noter que les aides ANAH sont calculées selon les conditions de ressources du foyer. Hormis les subventions de l’ANAH, on peut bénéficier de même d’une « Prime Habiter Mieux ». C’est quoi ? Pour faire simple, il s’agit d’une aide complémentaire aux aides de l’agence nationale de l’habitat.  Cette dernière est disponible sous les mêmes conditions d’accès que la subvention ANAH, pourtant les travaux devront permettre une diminution de la consommation énergétique de 25% au moins.

Le crédit à taux zéro

Comme son nom l’indique, l’éco-PTZ ou « prêt taux d’intérêt nul » est tout à fait accessible sans condition de ressources. Cette subvention est surtout destinée à financer des travaux d’économie d’énergie dans les résidences principales conçues avant le début de l’année 1990. Qui peut en bénéficier ? Cette subvention est réservée à toutes personnes physiques (propriétaire occupant ou bailleur). Afin d’obtenir l’éco crédit à taux zéro, il faut que le projet de travaux de rénovation du logement concerne un bouquet de travaux (isolation thermique des murs, installation d’un système de chauffage…) ou encore procéder à une réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif avec un nouveau système qui ne consomme pas d’énergie.

Les aides des collectivités locales

Bien évidemment, les collectivités locales accordent des subventions aux propriétaires bailleurs ou encore occupants pour l’éco-rénovation. Toutefois, le montant ainsi que les conditions d’éligibilité des aides varie d’une collectivité à une autre. Il est de même important de noter que l’attribution des aides à la rénovation du logement se fait en fonction de différents critères, entre autres, le niveau de ressources, la nature des travaux engagés… Avant de se lancer dans des travaux qui visent à diminuer la consommation d’énergie, il est plus judicieux de se renseigner non seulement sur la nature mais également le montant des aides dont on peut jouir auprès de ses collectivités locales.

Bon à savoir : il est important de noter que certains départements, communes ou régions peuvent exiger un plafond maxi de ressources par ménage qui limitent ainsi le nombre de personnes éligibles. 

Rédigé par
Plus d'articles de
Quels sont les critères pour choisir le boxer parfait ?
Pour la plupart des hommes, le choix des sous-vêtements est l’une des...
Lire la suite