Tout sur le CBD français

Le cannabidiol qu’on appelle aussi CBD est l’un des composants de la plante de chanvre. Même s’il dispose de nombreux flous juridiques, on retient qu’il est réglementaire. Sa consommation est légale en France et par conséquent, celui-ci n’est pas catégorisé comme étant un stupéfiant. Voici l’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur la production du CBD français.

Ce qu’il faut savoir à propos de l’extraction du CBD

Le marché du CBD connaît une forte expansion de nos jours, notamment avec le succès du cannabis thérapeutique en France et un peu partout dans le monde. Cela donne suite à l’apparition de nombreuses méthodes d’extraction des cannabinoïdes. À l’heure actuelle, l’extraction de CBD ne requiert pas d’autorisation spéciale. Il existe d’ailleurs différents modes d’extraction qui peuvent varier en fonction du résultat recherché.

L’extraction à l’huile de qualité alimentaire

On peut citer l’extraction à l’huile de qualité alimentaire. L’huile de CBD fait partie des dérivés les plus commercialisés sur le marché et son extraction est réalisée avec l’huile végétale naturelle. Par définition, l’huile désigne une matière grasse qui servira afin d’extraire la résine. Ainsi, l’huile obtenue pourra être utilisée par voie orale. Pour en savoir plus sur les caractéristiques de l’huile de CBD, vous pouvez consulter les blogs ou les sites de vente spécialisés.

L’extraction au CO2

L’extraction au CO2 a été mise en place avec l’usage des centrales d’air. Celles-ci assurent la régulation de la température et de la pression pour l’extraction et l’isolation des cannabinoïdes. Il s’agit de la technique d’extraction la plus onéreuse et elle nécessite des qualifications spécifiques. C’est en réalité la méthode la plus scientifiquement contrôlée et la plus propre pour extraire le CBD à partir des graines, des fleurs ou de la tige. En général, les produits obtenus sont très concentrés étant donné que l’extraction est considérablement optimisée.

Enfin, il y a l’extraction du CBD avec des solvants liquides ou gaz industriels. C’est la méthode la moins coûteuse, car elle ne requiert pas d’équipements spécifiques. C’est la raison pour laquelle elle est très utilisée pour une maximisation du rendement.

La culture du CBD en France

La culture du chanvre est autorisée pour les variétés de chanvre légales en France. Il s’agit d’une plante dioïque qui est composée de plants mâles et femelles. La pollinisation donne naissance aux graines de chanvre. Dans le cas où ce phénomène ne se produit pas, on assiste à l’apparition des fleurs qui peuvent intervenir dans l’extraction du CBD.

En ce qui concerne les caractéristiques de la culture, le chanvre indien est cultivé sur des sols mi-lourds irrigués. Ceux-ci ne contiennent pas de tassement ni de stagnation d’eau. Le pH optimal est estimé entre 6 et 7,5. La plante se développe dans les meilleures conditions dans une culture biologique en plein air.

Toutefois, il existe des modes de culture indoor permettant aux cultivateurs de contrôler tous les paramètres de production. Par conséquent, la culture peut se passer sous serre. D’autre part, il est essentiel de respecter un certain intervalle afin que le sol puisse se reposer. Enfin, l’engrais n’est pas recommandé dans les productions de plants de chanvre, car il nuit au bon développement de la plante.

Le CBD figure parmi les cannabinoïdes autorisés en France. Son utilisation commerciale et industrielle connaît un succès qui ne cesse de croître. Ce qui est sûr, c’est que l’on continuera d’entendre parler de lui dans les années à venir.

Rédigé par
Plus d'articles de
Idées et astuces pour ranger vos chaussures avec style
Vous faites partie de ces personnes qui vouent une véritable passion pour...
Lire la suite