Les marionnettes les plus célèbres dans le monde

Dans le monde entier, les mœurs ne sont pas les mêmes. Ainsi, utiliser les marionnettes constitue un moyen pour faire connaître des histoires. Elles sont également utilisées pour distraire un public. Pour cela, les marionnettes ont un grand rôle dans les patrimoines traditionnels de certaines régions de Guignol à Punch. Découvrez dans cet article les différents types de marionnettes célèbres.

En Europe : Italie

Les marionnettes sont ancrées dans les mœurs de cette région d’Europe du Sud. En effet, elles étaient utilisées pour faire connaître les différents faits religieux à la population. Néanmoins, les représentations ont finalement été interdites puisqu’elles s’éloignaient de leurs objectifs premiers qui étaient l’éducation et l’information. Les représentations étaient devenues non seulement sordides, mais aussi trop comiques.

Bien avant le 19e siècle, les marionnettes avaient subi des améliorations (mécanique et décors) et étaient devenues beaucoup plus de célèbres auprès des nobles. Les marionnettes d’Italie ont joué un grand rôle dans l’expansion de la tradition des marionnettes sur le continent européen.

En Asie : Vietnam

Vous découvrirez dans ce pays, les Mua Roi Nuoc qui appartiennent aux coutumes vietnamiennes. Cette marionnette est différente de la plupart de ceux des autres régions du pays puisqu’elles ne fonctionnent que dans l’eau. Le matériel permettant de le fabriquer est le bois du figuier séché. Pour que la marionnette soit imperméable, le bois est ensuite laqué. Les représentations ont lieu dans un décor particulier faisant croire que les marionnettes bougent toutes seules. En effet, les marionnettistes se cachent derrière un écran. La maîtrise des marionnettes et les techniques sont transmises de génération en génération.

En Asie : Japon

Au 17e siècle, dans l’une des villes (Osaka) de ce pays d’histoires et de cultures a évolué le Bunraku. Il s’agit des marionnettes mécaniques qui sont à l’échelle 2/3. Les sourcils, les yeux et la bouche de ces marionnettes bougent. Cependant, pour son fonctionnement, il faudrait que 3 marionnettistes interviennent. Ces derniers s’habillent de manière à ce qu’ils ne soient pas reconnus dans la pièce, ils portent du noir.

En Europe: Royaume uni

Les spectacles de la marionnette Punch étaient produits dans les rues de Londres. Les Anglais ont découvert cette marionnette à gaine grâce à un marionnettiste italien au 18e siècle. La renommée de cette marionnette ne s’est pas éteinte avec le temps. Elle était utilisée pour attirer l’attention du public vers les spectacles de marionnettes.

Punch se faisait accompagner par sa femme, Joan, qui était très méchante. Elle se faisait régulièrement battre par son mari. Avec le temps, le diable finit par l’emporter. Punch a été également joué sur le modèle du Pulcinella où il avait été condamné à la peine capitale par pendaison. Il persuadait son bourreau de lui dévoiler le processus pour qu’il se pende lui-même.

Une demande a été faite pour que cette marionnette soit inscrite au patrimoine de l’Unesco.

En Europe : France

À Lyon, dans les années 1808, Laurent Mourguet a créé la marionnette à gaine dénommé « Guignol ». Les spectacles de marionnettes n’étaient pas écrits. De plus, ils étaient improvisés. Près de 50 pièces composés l’ensemble et elles étaient exécutés dans un castelet où les marionnettistes devaient se servir des accessoires adéquats et d’une gestuelle précise qui donnent lieu à des jeux de scène.

La marionnette de guignol était un symbole à Lyon. Il était la base de la grande expansion des représentations théâtrales ainsi que plusieurs améliorations dans le domaine de la comédie (compagnies, salles de spectacle, imagerie comique, littérature…). Et aujourd’hui cela n’a pas changé, bientôt ce pantin légendaire va être inscris au patrimoine de l’Unesco. Tout comme le spectacle de magie (voir pour info à Grenoble), les marionnettes bénéficient d’un élan de sympathie.

En Inde

Dans ce pays d’Asie, il existe un type de marionnettes nommé Kathputli. Originaires d’un état du nord de l’Inde (Rajasthan), ces marionnettes en bois étaient magnifiquement sculptées, habillées et aussi peintes selon certaines règles.

Créations des villageois de cette région, elles étaient utilisées pour des attractions ambulantes. De ce fait, la cour royale a fini par y apporter son soutien permettant la préservation de cet art. Les représentations des marionnettes constituent donc une distraction et un moment de discussions portant sur les problèmes d’ordre socio-économiques.

Indonésie

Dans le but de raconter les histoires et les épopées hindoues, il est souvent utilisé les marionnettes Wayang. Les formes de ces dernières peuvent être différentes (figures tridimensionnelles ou plates), mais leurs mouvements sont contrôlés grâce aux articulations, et ce par des experts reconnus sous le nom de dalang. Guides spirituels, philosophes et conteurs, ces marionnettistes ont également la capacité de jouer des spectacles avec plusieurs marionnettes. Cette maîtrise est possible grâce à un morceau de bois troué dénommé « rondin de banane ».

02-05-2022 07:22:32 3 Error dans la classe cache::insertOrUpdate : SQLSTATE[25006]: Read only sql transaction: 1792 Cannot execute statement in a READ ONLY transaction. links-insertion.php:89:stocke(388a1248ab5f3ac335ccce6332354e07,43200,) cache.php:103:insertOrUpdate() cache.php:78:ecrireLog()
Rédigé par
Plus d'articles de
Funérailles : 5 conseils pour choisir une couronne mortuaire
La perte d’un proche est un moment difficile à surmonter. Pour apporter...
Lire la suite