La sédentarité, ce fléau pour la santé

Le fait d’être assis une bonne partie de la journée, de ne pas dormir du sommeil du juste et de s’alimenter avec des aliments trop gras, trop sucrés et trop salés le tout, sans pratiquer une activité physique régulière entraîne de nombreux troubles pour être et demeurer en bonne santé. Atrophie de la masse musculaire, perte de résistance à l’effort, risque accru de diabète, exposition aux troubles musculo-squelettiques et à l’arthrose, mauvaise oxygénation du cerveau, baisse de l’activité neuronale, risque de stress, d’anxiété voire de burn-out, insuffisance cardiaque, surpoids voire obésité … la liste des risques liés à l’inactivité physique est loin d’être exhaustive. Autant de risques qui sont loin d’être négligeables. Facteur de risque collectif important, il a depuis peu dépassé le tabagisme en termes de risque pour la santé et le bien-être ! Pour autant, la sédentarité n’est pas une fatalité. Gros plan sur quelques-unes des astuces existantes pour y mettre fin.

Les astuces simples pour bouger plus au quotidien

C’est un fait, la sédentarité est fortement délétère pour la santé. À ce titre, l’observatoire de la sédentarité est un allié de taille pour lutter contre cette sédentarité, nuisible pour la santé. Véritable boîte à outils, l’observatoire de la sédentarité prodigue de nombreuses astuces pour prendre soin de son dos, pour profiter des bienfaits du massage ou encore trouver le meilleur matériel pour prendre soin de soi notamment. En attendant d’y glaner les informations utiles, parce qu’il est difficile de trouver le temps de pratiquer une activité sportive, gros plan sur quelques-unes des astuces pour bouger plus au quotidien.

Bouger plus : marcher tous les jours 

La première des choses est de marcher. Pour cela, rien de tel que de laisser la voiture au garage et de se rendre à pied à la boulangerie, qui n’est d’ailleurs qu’à quelques mètres. Le fait de descendre du métro, du bus une station avant le lieu de travail, d’emmener les enfants à pied à l’école ou encore de prendre les escaliers en place et lieu de l’ascenseur sont autant de gestes faciles à faire pour réduire les risques liés à la sédentarité. D’ailleurs, l’Institut national de la prévention et de l’éducation pour la santé (INPES) préconise de marcher au moins 30 minutes par jour. 

Bouger plus : passer du temps debout 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le fait d’être debout le plus souvent au cours de la journée diminue les risques de mortalité d’origine cardiovasculaire de presque d’un tiers. Rester assis peut être considéré comme potentiellement mortel au regard des études scientifiques menées sur la sédentarité ! Alors, pourquoi ne pas mener autrement les réunions comme la tendance « walk and talk » ? Cette dernière consiste à faire des mises à jour avec ses collègues tout en marchant. Une belle occasion d’augmenter la créativité (une étude a mis en avant qu’elle peut être augmentée jusqu’à 60 %). 

Bouger plus : troquer ses souliers pour des baskets

Qu’il s’agisse de se rendre à la salle de sport, de vouloir se déplacer à pied pour se rendre en réunion ou encore de faire une activité sportive outdoor, rien de tel que de prévoir une paire de baskets dans son sac. Le tout est de s’octroyer dans la journée un moment en extérieur. Seul, entre collègues ou en famille, cet instant permet d’éliminer les tensions, de se dégourdir un peu tout en réduisant les risques dus à la sédentarité. 

Bouger plus : réduire le temps passé sur les écrans

Le temps passé devant les écrans a augmenté de plus de 50 % ces dix dernières années. Dès lors, rien de tel que de réduire le temps passé devant les écrans, de réguler nos usages « d’homo connexus ». Exit cette sensation de débordement, cette sorte d’aspiration par l’écran, rien de tel que de se déconnecter. Pour l’anecdote, la déconnexion est d’ailleurs un droit consacré dans la loi Travail ! En parallèle, vous pouvez profiter du temps passé à regarder un film pour faire des exercices : les fameux « jumping jacks », la « planche » ou encore les « squats » sont parfaits pour cela. Mais surtout, exit le grignotage.

Bouger plus : profiter des vacances pour bouger

S’il est difficile de jongler avec les emplois du temps lorsque l’on est au travail, il en est tout autrement pendant les vacances. Profiter des vacances pour se remettre doucement au sport est une excellente idée. D’ailleurs cela permet de continuer sur cette lancée après la période de pause.

Certes, il n’est pas facile de bouger tous les jours. Pour autant, les idées proposées par l’observatoire de la sédentarité ne manquent pas. Entre les nouveautés, les challenges entre amis, la multitude d’activités sportives existantes, le tout est de s’amuser. 

Rédigé par
Plus d'articles de
Comment bien choisir son sac de frappe pour la boxe
Choisir un sac lourd peut être un choix important dans votre entraînement...
Lire la suite