Décès : comment respecter les croyances du défunt ?

Lors du décès d’un proche, il est important pour la famille de s’assurer que les volontés du défunt soient parfaitement suivies. Cependant, les rites funéraires et les coutumes varient selon les religions et les croyances de chacun. Cela peut parfois compliquer l’organisation des funérailles lorsque l’on n’est pas suffisamment informé sur les traditions à respecter. Voici quelques conseils pour préparer au mieux les obsèques d’un proche.

Choisissez la pierre tombale en fonction de la religion du défunt

Lorsqu’une personne décède, la famille s’organise pour lui faire des obsèques selon les rites funéraires de la collectivité. Pour le traitement de la dépouille, les options autorisées par la législation française sont :

  • l’enterrement ou inhumation,
  • la crémation (communément appelée incinération),
  • le don du corps à la science.

Si vous optez pour la méthode la plus courante qui est l’inhumation (si les croyances du défunt le permettent), vous devez nécessairement vous renseigner sur le processus de celle-ci.

En effet, en fonction de la religion que pratique une personne, les conditions de son enterrement seront différentes. S’il s’agit par exemple d’une personne musulmane, vous devez vous assurer qu’elle soit enterrée selon les recommandations de l’Islam. À cet effet, il est évident que la pierre tombale à utiliser sur le monument soit en accord avec les traditions musulmanes.

Il est évidemment impossible d’utiliser une pierre tombale dont la forme présente une croix ou des inscriptions d’une autre confession religieuse. Cela constituerait un manquement à la mémoire du défunt. L’idéal est de contacter un spécialiste du monument funéraire qui vous aidera à choisir une pierre tombale musulmane pour votre proche. Pour l’honorer davantage, vous pouvez aussi faire graver sur la pierre des inscriptions en or de sourates tirées du Saint Coran.

Informez-vous sur le traitement de la dépouille après le décès

Contrairement à ce que pense la majorité, le respect des croyances d’un défunt ne se limite pas à lui offrir des obsèques selon sa religion. Cela implique aussi le type de traitement fait à sa dépouille lors de son décès.

En principe, lorsqu’une personne décède, que ce soit à l’hôpital ou à la maison, il est important de se renseigner sur les mesures à prendre et la manière de traiter le corps. Ainsi, que la personne soit catholique, orthodoxe, bouddhiste ou protestante, vous devez savoir comment vous comporter en présence du défunt.

Pour un religieux catholique ou orthodoxe, la toilette mortuaire doit nécessairement être réalisée par des personnes de la même confrérie. Il en est de même pour un musulman, que le décès soit survenu dans un centre hospitalier ou dans sa demeure. Pour celui-ci, il est formellement interdit de toucher le corps après la toilette de purification. De plus, cette dernière doit être réalisée par une personne du même sexe que le défunt.

Renseignez-vous sur les rites funéraires de la religion

Il est possible qu’une personne ait des croyances religieuses autres que celles de sa famille ou de ses proches. Dans ce cas, il n’est pas toujours évident de respecter ses croyances, si aucun membre de la collectivité ne les maitrise. Il est toutefois possible de suivre au mieux les rites en s’informant sur les pratiques de sa religion.

Pour cela, nous vous conseillons de vous adresser directement à un membre de sa communauté. L’idéal est de vous rapprocher des pratiquants avisés, tels qu’un chef spirituel, pour savoir quelles conduites tenir pour honorer votre proche, dans le respect de ses croyances.

Rédigé par
Plus d'articles de
La lampe de chevet en bois adaptée pour sublimer la décoration de votre chambre
La lampe de chevet constitue l’élément incontournable pour apporter la touche finale...
Lire la suite