Comment est fabriqué le CBD, le cannabis légal désormais autorisé en France ?

Le CBD a longtemps été victime de controverses en raison de sa plante d’origine, le cannabis. Mais grâce à ses bienfaits, il a fini par obtenir la reconnaissance légale de l’État. Après une analyse complète du cannabidiol, nous nous intéresserons à sa fabrication. Puis, vous découvrirez les différentes façons de consommer cette plante. 

Le CBD (cannabidiol), c’est quoi exactement ?

Le cannabidiol est une substance extraite du cannabis. Contrairement au THC, elle ne produit aucun effet nocif ou addictif. Au contraire, sa consommation apporte une pluralité de bienfaits au corps humain. Les plus notoires sont :

  • une amélioration de la concentration ;
  • un sommeil plus paisible ;
  • la réduction des douleurs osseuses ;
  • un effet anti-inflammatoire, etc.

Le CBD a beau être très utile, il reste un produit dérivé d’une substance illicite. C’est pourquoi sa production et sa consommation sont réglementées par des lois strictes.

Comment est fabriqué le CBD ?

Le CBD est une plante soumise à de nombreuses restrictions légales. C’est pourquoi sa production se fait uniquement dans une ferme de production de CBD et sous certaines conditions. Ainsi, les modes de fabrication admis par la loi se divisent en deux catégories ; les méthodes de fabrication intérieures et la méthode de fabrication à l’air libre dite « outdoor ».

Les méthodes de fabrication intérieures

Ce sont des techniques permettant de produire du CBD de façon purement contrôlée. Il en existe deux : la méthode indoor et la méthode green house.

La première méthode consiste à planter le cannabidiol et à contrôler tous les aspects de son développement. La quantité d’eau reçue, les conditions de croissance, le taux d’humidité, tout dépend du cultivateur. Cette technique fait totalement abstraction des conditions climatiques extérieures.

La seconde méthode est assez similaire à la première. Cependant, elle inclut la mise en place d’un mini climat dans le but d’obtenir un résultat plus naturel. Cela facilite la production tout en permettant la régulation de certains paramètres.

La méthode outdoor 

Elle consiste à planter le CBD à l’extérieur. Les plantes bénéficient donc des bienfaits de mère nature et se développent plus facilement. Néanmoins, cette méthode reste peu appréciée. En effet, l’instabilité climatique cause la perte de nombreux plants.

Les différents moyens de consommer du CBD

L’une des principales qualités du CBD est sa versatilité. Substance aux diverses utilisations, il est consommable sous forme de complément alimentaire, buvable en infusion ou applicable sous forme de produits utilisés au quotidien.

L’alimentation est le premier type de consommation. Ainsi, il est possible de manger du CBD. En général, le goût brut n’est pas particulièrement attrayant. C’est pourquoi il est combiné à d’autres aliments. Vous pouvez donc en ajouter à vos repas et profiter de ses effets. 

La seconde méthode de consommation la plus répandue est l’infusion. Elle consiste à bouillir des fleurs de CBD et à boire le thé ainsi produit. C’est le mode de consommation le plus apprécié par les personnes âgées. L’ingestion se fait sans mal et les effets de la plante sont préservés.

Outre les modes de consommation phares, il existe des façons innovantes de profiter du CBD. En effet, certaines marques proposent des lotions, des crèmes et même des pommades à base de CBD. Leur application permet de profiter des mêmes effets qu’en cas d’ingestion.

Rédigé par
Plus d'articles de
Pourquoi recourir aux services d’une agence de packaging ?
À l’heure actuelle, différentes solutions sont mises en place par les entreprises...
Lire la suite