Comment gérer financièrement la crise du Covid-19 ?

La plupart des médias et des analystes constatent avec beaucoup d’inquiétude les répercussions économiques de la crise du Covid-19. L’arrêt d’une partie de l’activité économique pendant la période de confinement a contribué à faire chuter les actions sur les marchés boursiers. Les français dont la plupart ont été mis en chômage partiel et les indépendants ont vu leur situation financière se détériorer au fil des semaines du fait de la baisse de leurs revenus. Comment doivent-ils s’organiser pour redresser la situation ?

La solution des rachats de crédits

Pour compenser la perte de pouvoir d’achat, il est possible d’essayer de réduire certaines de ses charges en faisant ce que l’on appelle un regroupement de dettes. C’est un procédé qui consiste à racheter l’ensemble de ses crédits dans le but de les regrouper en un seul et même prêt. Au-delà des échéances de prêt, il est possible d’y inclure les découverts à la banque et les loyers impayés. Toutes ces charges sont généralement rachetées par la banque à un taux plus intéressant puis lissées sur une durée plus longue. 

Cela permet d’une part de retrouver de la stabilité financière en augmentant son reste à vivre. C’est d’ailleurs pour cette raison que le rachat de crédit était majoritairement proposé dans les cas de surendettement. Aujourd’hui, il s’est généralisé et peut être proposé à toute personne désireuse de regrouper ses prêts pour assainir son budget.

De plus, le fait de ne plus avoir qu’une seule ligne sur son relevé pour l’ensemble des charges regroupées permet de gérer plus facilement sa comptabilité au quotidien et de mieux maîtriser ses comptes bancaires.

Le changement des habitudes de vie et de travail

Si les établissements bancaires et les sociétés de crédit ont pu trouver des solutions très satisfaisantes pour aider les Français à assainir leur budget, il faut aussi reconnaître que le changement dans les habitudes de vie peut aussi permettre de réaliser des économies.

Les économies générées par le télétravail

Beaucoup de salariés et d’indépendants ont opté pour le télétravail pendant la période du confinement. À l’origine, cette organisation du travail était encore peu répandue dans les entreprises françaises, voire incomprise dans le milieu professionnel. Pourtant, le télétravail permet de réduire ses dépenses à plusieurs niveaux. Pour commencer, le budget des repas du midi est beaucoup moins élevé puisqu’il n’est plus nécessaire d’aller systématiquement se restaurer à l’extérieur de l’entreprise. Ensuite, le budget des frais de déplacement est largement optimisé. Enfin, beaucoup d’indépendants ont constaté que le télétravail permettait de faire des économies significatives sur des charges professionnelles, ce qui permet de se rémunérer davantage.

Des économies sur ses habitudes de consommation

Pour gérer financièrement la crise, les ménages français ont su faire preuve d’une bonne capacité d’adaptation en modifiant certaines habitudes de consommation. Pour commencer, la période du confinement a incité la plupart des gens à vivre plus simplement, à faire les choses (cuisine, produits ménagers, déco…), et à réduire la part de la grande consommation dans leur quotidien. Finalement, la volonté d’être plus écoresponsable permet aussi de mieux maîtriser son budget et d’augmenter son pouvoir d’achat. 

Rédigé par
Plus d'articles de
Les astuces pour que “parfum” rime avec “bien-être”
Ah le parfum, il en fait tourner des têtes ! Produit que l’on...
Lire la suite