linges de lit

Comment entretenir son linge de lit ?

Pour éviter de renouveler son linge de lit chaque saison, on veillera à bien l’entretenir. Entre le lavage, le séchage et le repassage, quelles sont les astuces pour garder son linge de lit comme neuf ? Ces quelques conseils sont à suivre à cet effet.

Les précautions avant utilisation

drapsIl faut savoir que la plupart des linges de lit proposés sur le marché sortent tout droit de l’usine, ce qui fait qu’ils n’ont pas eu droit à un lavage final. Entre les produits d’apprêts, le reste des colorants utilisés pour la teinture du linge et les résiduels d’impression à la surface, il y a mille et une raisons de laver son drap et sa parure de lit dès l’arrivée à la maison. Aussi, il faut penser à faire deux cycles de machine lors du premier lavage en machine des housses de couettes pour enfant.

La première tournée de la machine va aider à évacuer les résidus d’impression et les couleurs restées à la surface. D’ailleurs, pour réduire le cycle, on peut toujours laisser tremper les draps et les housses de couette pendant une nuit entière avant de les mettre à la machine le lendemain. Dans ce cas, les résidus resteront au fond de la bassine et un seul lavage à la machine à 30 ° suffira pour nettoyer le linge. Il convient également de noter que certaines matières risquent de rétrécir au premier lavage, c’est pour cela qu’il est important de lire l’étiquette avant de lancer la lessive.

Comment bien laver son linge de lit ?

Avant de procéder au lavage du linge de lit, on commencera par faire le tri. D’un côté, le linge de couleurs et de l’autre, le linge blanc. On veillera également à suivre les indications sur l’étiquette, ceci afin de ne pas nuire à la qualité des tissus. Dans tous les cas, lorsqu’on met à la machine les housses de couette et les draps, il est intéressant d’opter pour une température inférieure à celle indiquée, ceci afin de préserver la couleur du linge. Si l’on met par exemple à laver une housse de couette pour enfants à motifs alors on peut commencer par un lavage à basse température (à 40° au lieu de 90°) et l’augmenter au fur et à mesure sans bien évidemment dépasser la température maximale recommandée. On évitera l’utilisation des lessives avec assouplissants et à agents blanchissants, car ils dénaturent la couleur du linge et le remplissage du tambour au risque que nuire à la performance de la machine. On préfèrera une lessive maison, du savon noir ou du bicarbonate de soude associé avec un peu de vinaigre pour faire partir les tâches.

Pour sécher le linge de lit, il n’y a rien de mieux que l’air libre, mais en période de grand froid et de pluie, on peut toujours utiliser le sèche-linge. Tout comme lors du lavage, on évitera de remplir le tambour du sèche-linge et on n’attend pas la fin de l’essorage pour enlever le linge, cela évitera que le linge se froisse. Enfin, après le séchage, le linge de lit doit être repassé avant d’être rangé dans un endroit sec et aéré. Pour garder un linge de lit neuf, on pensera à plier soigneusement avant de les ranger et les aérer régulièrement, ceci afin d’éviter que l’humidité s’installe.