Vol en Montgolfière : comment s’y prendre ?

Voler en montgolfière est une expérience à la fois unique, palpitante et inoubliable. C’est l’occasion de découvrir les plus beaux paysages de France vus d’en haut tout en se laissant guider par le vent. Cette pratique nécessite cependant un peu de préparation pour qu’elle se passe en toute sécurité. Avant de prendre votre envol, découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur la montgolfière : histoire, fonctionnement, mesures de sécurité, décollage, déroulement du vol, atterrissage… Mais aussi comment réserver et quelles régions survoler !

Rappel sur l’histoire de la montgolfière

La toute première montgolfière a vu le jour en 1782. Portant le nom de ses créateurs, les frères Joseph-Michel et Jacques-Étienne Montgolfier, cette machine est un aérostat de la même catégorie que les ballons (sans moteur) et les dirigeables (avec moteur). L’enveloppe, le brûleur et la nacelle sont les 3 éléments principaux qui composent une montgolfière.

Qu’est-ce qui fait voler une montgolfière ?

Pour qu’une montgolfière puisse voler, il faut remplir son enveloppe d’air chaud. Cette action est réalisée à l’aide du brûleur. Sous l’effet de la chaleur, le volume de l’air augmente, mais sa masse reste la même. Ce phénomène est appelé “dilatation volumique”. Plus léger que l’air froid à l’extérieur, l’air chaud retenu à l’intérieur de l’enveloppe fait alors décoller le ballon. Pour gagner ou perdre de l’altitude, on augmente ou on baisse la température de l’air dans le ballon.

Les tout premiers vols

La montgolfière vole pour la première fois le 4 juin 1783 lors d’une expérience réalisée à Annonay sur la place des Cordeliers. Les passagers du premier vol habité, effectué le 19 septembre à Versailles devant le Roi Louis XVI, étaient un canard, un coq et un mouton. Les trois animaux sont montés à une hauteur de 480 m.

Ces premières tentatives étant couronnées de succès, les ingénieurs Jean-Baptiste Réveillon, Jean-François Pilâtre et Giroud de Villette réalisèrent ensuite deux vols, dont le premier était captif (avec le ballon retenu au sol par des cordes). L’un date du 19 octobre 1783 et s’est déroulé à la Folie Titon (rue de Montreuil, Paris) et l’autre du 21 novembre 1783.

L’aéronaute française Élisabeth Tible devient la toute première femme à avoir voyagé à bord d’une montgolfière le 4 juin 1784, juste un an après le tout premier vol du ballon.

Les sensations du vol en montgolfière

Que ce soit pour un anniversaire, une sortie en couple, une virée entre amis ou des vacances en famille, toutes les occasions sont bonnes pour faire un tour en montgolfière. Ce dernier peut aussi être offert, puisque l’immatériel reste un cadeau très original qui fait plaisir à tout le monde.

Une expérience unique et remplie d’émotions

Voler en montgolfière est une aventure propice à des sensations fortes et émouvantes. Bercé par le vent, le calme et le silence, vous flotterez en toute liberté dans les airs et contemplerez la vue panoramique à vol d’oiseau. Le vol libre est d’ailleurs une excellente façon de s’évader des rames de métro, des espaces confinés des bus ou des taxis, et surtout des fameux bureaux openspace ! Grimper dans la nacelle d’une montgolfière, c’est savourer quelques heures loin de la ville, des bruits, de l’agitation et des tracas quotidiens. Tout là-haut, il n’y aura que vous, les courants d’air et la bonne humeur.

Profitez également de l’exaltation et de la montée d’adrénaline induites par la découverte de l’inconnu. À bord d’une montgolfière, vous n’irez que là où le vent vous mène. En effet, le ballon n’est pas dirigeable et ne fait que suivre la vitesse et la direction des courants d’air. Le seul contrôle dont le pilote dispose est le réglage de l’altitude pour le décollage, pour surfer sur le bon courant et pour l’atterrissage. Ne vous inquiétez pas ! Ces paramètres n’affectent en rien la sécurité du voyage, mais au contraire, ils apportent une expérience inédite et riche en émotions.

À la découverte des merveilleux panoramas des régions françaises

Un vol en montgolfière vous présentera une nouvelle perspective sur les patrimoines historiques et architecturaux de France. Depuis le ciel, vous remarquerez de nombreux détails qui sont invisibles au sol. Vous disposez d’un large choix de zones à survoler, à l’instar de ce que propose montgolfiere-sensation.com ou d’autres sites dédiés. Les particularités qui font la renommée de la Bourgogne, du Val de Loire, de l’Auvergne-Rhône-Alpes et bien d’autres régions sont à ne pas rater quand vous serez à bord d’une montgolfière.

Contemplez les vignobles et les sites naturels de Bourgogne

La région de Bourgogne regorge d’une multitude de paysages agréables à voir depuis le ciel. On distingue particulièrement les vastes vignobles qui font la réputation de la campagne bourguignonne. Une vue panoramique époustouflante des parcelles de vignes parsemées par les cabottes des viticulteurs vous attend lors de votre voyage en montgolfière. D’autres décors tous aussi enchanteurs sont également au rendez-vous. Survolez notamment Mâcon, dans la Saône-et-Loire, pour admirer la beauté de ses villages, de ses châteaux et de ses divers sites naturels, dont la fameuse Roche de Solutré.

Découvrez le Val de Loire sous un autre angle

Survoler le Val de Loire en montgolfière vous permettra de découvrir une facette de la région que vous n’avez jamais perçue auparavant. La vue sublime sur les châteaux de la Loire rendra votre vol inoubliable. Dans la nacelle, portez votre regard sur les lieux historiques que sont les châteaux de Saumur, de Brissac-Quincé, de Montreuil-Bellay ainsi que l’Abbaye royale de Fontevraud.

Admirez les plus beaux paysages de l’Auvergne-Rhône-Alpes

Lors de votre évasion en montgolfière dans la région d’Auvergne-Rhône-Alpes, vous aurez une vue à couper le souffle sur les étangs de la Dombes, le Beaujolais et autres. Là où le vent vous emmènera, vous aurez aussi l’occasion de voir une myriade de sites touristiques qui rend cette région unique. Parmi les panoramas qui vous en mettront plein les yeux à coup sûr, on note le Plateau de la Danse, les Confins, le château de la Roche, le Val d’Allier, le lac d’Annecy, le Puy Mary, le parc national du Vercors, le puy de Dôme et tout un tas d’autres paysages.

Quel prestataire choisir pour un vol en montgolfière ?

Pour faire de votre tour en ballon un souvenir unique, le choix du prestataire ne doit pas être négligé. Même si vous recherchez principalement l’amusement et la montée d’adrénaline, la sécurité reste prioritaire. Voilà pourquoi, il est primordial de choisir des professionnels autorisés et agréés pour tout vol en montgolfière. Privilégiez les spécialistes qui disposent d’une solide expérience dans le domaine. Leurs pilotes doivent avoir suivi les formations nécessaires, notamment 20 heures de vol encadré, 2 heures en solo, l’ascension à 1 km et les examens théoriques. Suite à ces derniers, ils obtiennent le brevet et la licence de pilote auprès de la Direction de l’Aviation Civile.

Le vol en montgolfière fait partie des manifestations aériennes réglementées par les normes aéronautiques. De ce fait, le prestataire doit être en mesure de vous présenter des papiers en règle. Vous pouvez demander à voir les documents d’immatriculation des ballons, les certificats de navigabilité, le registre individuel de contrôle ainsi que le carnet de vol qui liste en détail toutes les activités effectuées par les montgolfières (les lieux de décollage et d’atterrissage, les zones survolées, les durées des vols, les pilotes, les passagers…). N’oubliez pas de vérifier l’assurance responsabilité civile et au tiers, qui est obligatoire pour couvrir les éventuels dommages causés aux passagers ou aux terrains sur lesquels le ballon atterrit.

Comment se passe l’embarquement à bord d’une montgolfière ?

Une longue préparation doit être effectuée par l’équipage avant que vous puissiez embarquer dans la nacelle. Les professionnels ne laissent rien au hasard et opèrent méthodiquement afin d’assurer le bon déroulement du vol.

Le pilote planifie le vol en fonction de la nébulosité (pas d’orage ni de cumulus en vue), de la visibilité (300 m en hauteur et 1500 m en horizontale) et de la vitesse du vent (moins de 18 km/h). Il lance ensuite un ballon d’hélium pour étudier la force et la direction des courants d’air et pour choisir le site de décollage. Une fois toutes les conditions météorologiques remplies, l’équipage explique aux passagers les consignes de sécurité à respecter et procède à l’embarquement.

Les mesures de sécurité

Pour des raisons de sécurité, les vols en montgolfière s’effectuent uniquement au lever ou au coucher du soleil. C’est durant ces moments que les courants d’air sont stables et permettent au pilote de maîtriser le ballon.

Il existe plusieurs tailles de montgolfière. Selon celles-ci, la limite de passagers autorisés peut varier de 2 à 19, en comptant le pilote et les autres membres de l’équipage. La plus grande nacelle au monde peut même contenir jusqu’à 34 personnes. La réglementation aérienne impose un âge minimum de 6 ans pour un tour en ballon. Sachez toutefois que les côtés des nacelles font environ 1 m. Il est de ce fait recommandé d’emmener les enfants à partir de 10 ans ou quand ils mesurent plus de 1,15 m pour pouvoir profiter pleinement de l’expérience. Le vol en montgolfière est interdit aux femmes enceintes, aux personnes à mobilité réduite et à celles qui sont sous l’influence de l’alcool ou d’autres drogues.

Vous n’avez pas besoin de vous surcouvrir pour un tour en montgolfière. Le ballon n’atteindra pas l’altitude où vous commencerez à sentir le froid. Optez pour des vêtements confortables avec un pull, des chaussures chaudes et étanches si votre vol se fait un matin d’hiver. Une casquette ou un chapeau peut être utile pour vous protéger des coups de soleil.

Le décollage

Le site de décollage vous sera communiqué la veille ou quelques heures avant le vol. Pour une immersion complète, vous assisterez à la préparation de la montgolfière. L’équipage gonflera le ballon et chauffera l’air à l’intérieur avec le brûleur. Cette étape dure environ 25 minutes. Une fois que l’air dans l’enveloppe devient plus chaud et plus léger que celui à l’extérieur, les passagers prennent place, la montgolfière décolle et l’aventure commence.

Durant le vol

Une fois dans le ciel, le ballon se déplace selon la direction et la vitesse du vent. La trajectoire exacte n’est jamais définie en avance. Cependant, il est possible de monter ou descendre d’altitude (en ajustant la chaleur de l’air contenu dans l’enveloppe) afin de suivre les bons courants. La hauteur à laquelle vous voyagerez est généralement de 300 m. Le pilote peut vous emmener plus haut (pas trop longtemps et sans dépasser les 800 m), pour vous offrir une meilleure expérience. Le trajet peut durer plus ou moins 1h30 et se fait tout en douceur. Vous ne sentirez ni peur ni vertige et pourrez profiter de la vue à 360 ° sur les beaux paysages au-dessus desquels vous passerez.

L’atterrissage

À la fin du trajet, le pilote choisit le terrain d’atterrissage le plus approprié et communique l’information à l’équipe au sol. Cette dernière sera là pour vous accueillir. Il est important que vous respectiez les consignes de sécurité pour que le retour sur terre se passe bien : faire dos à la trajectoire, bien s’accrocher aux poignées, fléchir les genoux, mettre les appareils photo au plancher, etc. Vous ne sortirez de la nacelle que si le pilote vous en donne l’autorisation. Les professionnels déjà sur place vous aideront à descendre.

Ce voyage extraordinaire ne se termine pas aussi sèchement, détrompez-vous ! Vous serez encore invité à prendre le « toast de l’aérostier », un déjeuner composé de petits gâteaux et de vin de Loire, durant lequel on vous délivrera votre diplôme de vol. L’équipage range le ballon et vous serez véhiculés jusqu’au lieu de rendez-vous.

En résumé, le vol en montgolfière, dont le tout premier date de 1783, est une des plus anciennes méthodes utilisées par l’Homme pour s’aventurer dans les airs. Cette forme d’aérostation est source d’émotions, d’adrénaline et d’expériences inoubliables. Réservez votre vol chez un prestataire autorisé et laissez derrière vous les problèmes du quotidien. Quand vous serez en altitude, portez votre regard sur les merveilleux paysages dessinés par Dame Nature, respirez l’air à pleins poumons et laissez-vous guider par le vent. Partez à l’aventure et soyez libre !

Rédigé par
Plus d'articles de
Idées d’activités pour occuper vos trésors !
Pendant les vacances, les weekends, les mercredis après-midi ou encore le confinement,...
Lire la suite