Tout savoir sur la qualité de l’eau que vous consommez

L’eau potable délivrée au robinet provient d’un long processus, depuis le captage jusqu’à la distribution en passant par un traitement méticuleux. Durant son circuit de transport, cette eau peut se charger de quelques impuretés. Comment s’assurer de consommer une eau affranchie de ces impuretés ?

Quelles sont les critères de qualité de l’eau ?

L’eau de robinet est l’un des produits les mieux contrôlés. À ce jour, l’OMS a établi 63 critères de potabilité de l’eau. Ces derniers se superposent avec les normes européennes en vigueur en la matière. Ils sont rangés en cinq grandes catégories.

Les critères physico-chimiques

Ce sont les caractéristiques de l’eau comme la température, le pH, la dureté de l’eau et les concentrations maximales pour certaines substances comme les ions chlorures, les sulfates ou le potassium.

Les critères en rapport avec les substances indésirables

Sont indexées les substances telles que les nitrites et nitrates ainsi que les pesticides. Par exemple, la concentration en nitrates ne doit pas dépasser 50 mg/l.

Les critères organoleptiques

Il s’agit de l’odeur, la couleur et le goût de l’eau. Elle doit être inodore, claire et agréable à boire.

Les critères microbiologiques

L’eau ne doit contenir aucun germe pathogène

Les critères liés aux substances toxiques

Il s’agit de l’arsenic, du nickel, du cyanure et des hydrocarbures. La teneur tolérée pour elles est de l’ordre du millionième du gramme.

Toute eau destinée à la consommation doit donc répondre à ces exigences et selon bwt.com, dans le cas contraire, il est important d’avoir recours à un traitement.

L’osmoseur comme solution de traitement d’eau à domicile

L’osmoseur est un système qui permet d‘amener l’eau de consommation à 98 % de sa pureté. Ses caractéristiques spécifiques sont variées. Il s’agit en réalité d’un ensemble de filtres qui retient la quasi-totalité de tous les éléments indésirables, bactéries et polluants présents dans l’eau. À la sortie au robinet, l’eau délivrée est la plus pure possible.

Sur le principe, l’osmoseur fonctionne comme un système d’osmose inverse. L’eau est passée sous forte pression à travers une série de membranes poreuses. Celles-ci sont disposées dans l’ordre décroissant du diamètre de leurs pores, ce qui bloque le passage des particules en suspension et ne laisse le passage qu’aux molécules d’eau. Lesdites particules sont constamment évacuées.

L’avantage de cet appareil, c’est qu’il s’installe sur évier ou sous évier sans nécessité d’une connaissance en plomberie ou soudure. L’osmoseur se fixe au mur en l’interposant entre le point de distribution et l’arrivée d’eau. Des raccords flexibles pouvant se visser rendent l’opération aisée. Certains modèles peuvent même se brancher directement sur la sortie du robinet.

Le filtre automatique à eau : une alternative à l’osmoseur

Le processus d’osmose inverse débarrasse l’eau d’environ 95 % de ses composants, dont la plupart de ses minéraux. L’eau desservie pourrait ainsi ne pas convenir pour une utilisation exclusive comme eau de boisson. D’où l’existence de filtres automatiques qui sont moins exhaustifs dans leur tri des éléments figurés présents dans l’eau.

Bien qu’ils réfrènent moins bien les déchets que leurs prédécesseurs, ce sont des dispositifs tout à fait efficaces pour retenir la plupart des polluants et impuretés nocifs pour la consommation. Ils s’installent à peu près de la même façon que l’osmoseur. Certaines marques proposent des filtres autonettoyants qui nécessitent très peu d’entretien. Ils sont à privilégier.

Les carafes filtrantes ou les fontaines à eau sont également des solutions pour traiter l’eau du robinet. Les adoucisseurs d’eau en revanche ne purifient pas l’eau du robinet, mais lui retirent uniquement le calcaire qu’elle contient.

L’eau de robinet, quoique potable, peut parfois se retrouver chargée de substances indésirables. Les solutions pour s’en débarrasser comme l’osmoseur et le filtre automatique sont relativement simples à mettre en place.

Rédigé par
Plus d'articles de
Comment supprimer les logiciels malveillants sur votre Mac ?
Les utilisateurs de Mac sont généralement à l’abri des types de virus...
Lire la suite