Pourquoi passer du fioul au gaz ?

Désormais, les millions de Français qui se chauffent encore au fioul domestique se verront obligés de changer de chaudière pour passer au système de chauffage au gaz. Vous prévoyez de remplacer les installations bientôt ? Sachez que des aides financières, dont la prime à la conversion, vous seront octroyées, selon l’annonce du Premier ministre Édouard Philippe du 14 novembre 2018. Impact environnemental, performance énergétique… Nous vous dévoilons tous les avantages dont vous profiterez !

Économies d’énergie

Selon les derniers rapports, environ 8,5% des dépenses des Français sont consacrés à la facture d’énergie. Actuellement, plus d’un ménage sur dix utilise encore le fioul comme moyen de chauffage, selon l’Insee. Or, cette énergie fossile est issue du raffinage de « l’or noir ». Par conséquent, son prix dépend de celui du baril du pétrole qui est sujet à des variations pouvant être considérables, en fonction du cours sur les marchés mondiaux. À titre de rappel, le prix du fioul a été multiplié par deux en 10 ans.

Pour faire des économies sur votre facture, il est de mise d’opter pour un mode de chauffage plus respectueux de l’environnement et une énergie plus abordable, sans pour autant perdre en confort. De nos jours, le gaz propane est de loin moins cher par rapport au prix du fioul domestique. En outre, l’évolution du prix du gaz est plus modérée sur la durée, car il fluctue moins que le pétrole ou autre type d’énergie.

Une énergie moins polluante

Tout comme le fioul domestique, le gaz produit de l’énergie lorsqu’il se consume. Ces deux types d’énergie fossile émettent du dioxyde de carbone ainsi que d’autres particules fines entraînant des effets délétères pour l’environnement. Cependant, la pollution de l’air générée par le gaz propane est moindre par rapport à celle du fioul, avec respectivement 234 grammes de CO²/kWh et 300 grammes de CO2/kWh. De ce fait, il fait partie des énergies fossiles les plus respectueuses de l’environnement.

En outre, le gaz naturel affiche un pouvoir calorifique plus élevé par rapport à celui du fioul. En effet, avec une quantité de matière identique, il produit une chaleur supplémentaire de l’ordre de 13%. Par conséquent, pour mieux maîtriser votre budget et réduire votre consommation énergétique, et ce, sans nuire au confort, il est recommandé de passer du fioul au gaz.

Quelles aides sont octroyées par l’État ?

Le remplacement d’une chaudière par un dispositif au gaz à plus haute performance énergétique (aussi connue sous le nom de chaudière à condensation) est une opération particulièrement coûteuse. Pour encourager les ménages à remplacer leur vieille chaudière, de nombreuses aides financières sont proposées, notamment :

•             Le CITE (crédit d’impôt transition énergétique) qui ne couvre pas la main-d’œuvre pour les travaux de rénovation

•             La prime énergie octroyée aux ménages souhaitant remplacer les équipements par des appareils de rénovation énergétique

•             L’éco PTZ (éco prêt à taux zéro) dont le montant maximal est fixé à 30 000€

•             Les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ou Prime précarité énergétique, une aide attribuée dans le but de faciliter la transition énergétique

Cependant, il est bon de noter que ces aides financières sont soumises à certaines conditions d’obtention. Des sites spécialisés mettent à votre disposition des outils permettant de réaliser gratuitement un test d’éligibilité en ligne.

Rédigé par
Plus d'articles de
Orthodontie, le phénomène du moment
Chez les jeunes, et même les moins jeunes, la tendance est décidément...
Lire la suite