Construire sa piscine en 8 étapes

Une piscine dans la cour
Les 8 étapes clés de la construction de sa piscine

Vous aussi vous avez décidé d’avoir votre propre piscine pour profiter d’un agréable été, sans sortir de chez vous? Et bien, laissez-nous vous dire que vous pouvez la bâtir vous-même sans avoir recours à un constructeur de piscine. Il vous suffit de suivre les 8 étapes clés de la construction d’une piscine et des coups de mains de quelques amis, et vous auriez la piscine que vous aviez tant rêvé.

Préparer la construction de sa piscine

Avant de vous lancer dans la construction d’une piscine, choisissez le type piscine qui vous convient et faites appel à un entrepreneur pour vous aider dans vos démarches. Cela inclut le plan de la piscine selon les mesures que vous avez fournies et un devis de vos prochaines dépenses.
Pensez aussi à engager un professionnel pour le terrassement du terrain ou la plomberie car ces tâches sont assez délicates et requièrent une certaine compétence dans le domaine de la construction de la piscine.
Une fois que vous vous soyez renseigné sur toutes les formalités à effectuer pour la création de votre piscine, il ne vous reste qu’à remplir le Formulaire Cefa n° 13703*02, que vous pouvez retrouver sur mediaseine.fr, afin d’obtenir un permis de construction de votre piscine et pouvoir enfin vous mettre à l’œuvre.

Les 8 étapes clés de la construction de sa piscine

Comme faire la vidange de sa voiture, construire une piscine est une tâche qu’on peut réaliser soi-même, à condition de bien suivre les étapes.

1- Tracer la piscine

Une fois l’emplacement de la piscine déterminée, on commence le traçage. C’est la première étape qui ne doit pas être négligée car elle consiste à vérifier si aucun obstacle traverse le sol, puis mesurer et délimiter l’endroit où la piscine sera installée. Le traçage peut se faire en quelques heures.

2- Le terrassement

Le terrassement sert à délimiter la profondeur de la piscine et à dessiner les voies qui la relieront au local technique. Il consiste à creuser un grand trou pour la piscine, et des chemins pour la tuyauterie et le matériel électrique.
Cette technique dépend de la décomposition du sol. Si on se retrouve avec un sol rocheux, il faudra évacuer la terre. Cette dernière est à conserver car elle servira plus tard pour le remblaiement.
N’oubliez surtout pas de stabiliser le fond du trou avec, par exemple, du gravier ou un radier en béton.

3- Le drainage

L’installation d’un drain autour de la piscine, au niveau des fondations, permet de dévier les arrivées d’eaux qui pourront exercer une pression et démolir la piscine. Un sol argileux, une nappe thérapeutique ou une pente rendent automatiquement le drainage indispensable.

4- La structure de la piscine

Il s’agit de la mise en place les parois du bassin. On peut ainsi installer une coque en polyester ou choisir entre un béton coulé, ou projeté ou armé pour construire votre piscine creusée.
Il est aussi important de poser les pièces à sceller (skimmers et buses de refoulement) ; elles sont essentielles pour la circulation d’eau.

5- Les canalisations

Il est indispensable d’équiper le local technique d’un système de filtration afin de préserver la qualité de l’eau du bassin.

6- Le remblaiement

Utilisez la terre dégagée lors du terrassement pour remplir les abords de votre piscine.

7- Le revêtement

Le revêtement doit assurer une étanchéité parfaite de la piscine avec du liner, du carrelage, des enduits, de la peinture…

8- La mise en eau

Cette dernière étape peut prendre plusieurs jours. En attendant, pensez à poser les margelles et aux autres finitions autour du bassin. N’oubliez pas aussi de vérifier la position du liner pendant la mise en eau.

Rédigé par
Plus d'articles de
Carte grise en ligne : immatriculer son véhicule à vitesse grand V
Depuis quelques années, le gouvernement français a pris la décision d’ouvrir ses...
Lire la suite