Personnel de maison : l’essentiel en une page

Les métiers du personnel de maison comptent parmi les services à la personne. Ces derniers sont accessibles à tous les profils : senior, cadre d’entreprise, jeune, homme ou femme d’affaires souvent en déplacement, personne à mobilité réduite, etc. Quels que soient les motifs du recours à un personnel de maison, le choix repose sur plusieurs étapes et critères.

Comment recruter son personnel de maison ?

Le recrutement est irrémédiablement l’étape principale pour bénéficier des services d’un personnel de maison : gardiens, majordome, femme de ménage, cuisinier, gouvernante ou auxiliaire de vie.

Trois options sont possibles pour trouver le candidat idéal : bouche à oreille, petites annonces, entreprise spécialisée comme Morgan & Mallet International.

Le bouche à oreille reste une pratique courante, mais souvent risquée. En effet, il s’agit surtout de faire confiance à des personnes, de préférence des proches, pour trouver un employé de maison. Cette démarche peut toutefois représenter des risques dans la mesure où les candidats peuvent mentir sur leurs affiliations, leur origine ou leurs antécédents.

Éplucher les petites annonces est souvent une option intéressante pour engager un domestique. Les offres sont nombreuses et on a souvent le choix. Il faut toutefois consacrer du temps pour la consultation des dossiers et surtout l’entretien.

Les agences de recrutement de personnel de maison se sont démocratisées de plus en plus. Elles proposent aux particuliers des prestations comme la recherche et le recrutement du candidat répondant aux critères. Cette option est davantage sécurisée et ne réclame pas du temps à l’employeur. Toutefois, elle a un prix. Celui-ci s’explique par toutes les formalités et les étapes que l’agence décide de s’occuper. En effet, l’entreprise de placement lance un appel à candidature selon le profil recherché pour ensuite sélectionner les candidats qui correspondent. Ces derniers passent ensuite un entretien rigoureux et des tests avant d’être proposés à leurs futurs employeurs. L’agence se charge également des formalités administratives comme la déclaration, la rémunération, etc.

On retrouve également des aide-ménagères auto-entrepreneurs. Dans ce cas, l’employé de maison est un professionnel ayant déjà entrepris toutes les démarches. Cette solution se révèle intéressante et sécurisée, mais reste la plus chère de toutes.

Quelles formalités pour son personnel de maison ?

L’employé de maison est un salarié soumis au Code du travail, qu’il travaille à temps partiel ou à temps plein. Il est donc primordial de respecter les formalités relatives à la déclaration, à la rémunération, au contrat de travail, aux congés payés, aux heures de travail, aux rémunérations patronales, etc. Ces démarches sont obligatoires, que l’on recrute soi-même ou que l’on passe par un mandataire. Dans le premier cas, l’employeur s’occupe lui-même des toutes les procédures. Dans le deuxième cas, l’agence de placement se charge d’entreprendre les démarches.

La rémunération d’un personnel de maison est calculée selon la base du taux horaire du SMIC de l’année en cours. Toutefois, plusieurs éléments influent sur le salaire, notamment les prix pratiqués dans la région, les recommandations et l’expérience ou encore le poste à pourvoir.

Les formalités administratives concernent principalement les déclarations à l’Urssaf, ainsi que l’établissement des divers documents : demandes d’immatriculation, attestations, etc. Le contrat de travail devra également être précis et clair. En tant que salarié, le personnel de maison dispose d’une fiche de paie. Il est important de se conformer à ces procédures, au risque de payer de lourdes amendes.

Rédigé par
Plus d'articles de
Comment trouver son adoucisseur sur mesure ?
L’eau dure est riche en minéraux comme le calcium et le magnésium....
Lire la suite