Comment bien ventiler sa salle de bain ?

La salle de bain est l’une des pièces de la maison où le taux d’humidité est le plus élevé. Plus elle est confinée, plus il est difficile de renouveler l’air ambiant qui peut facilement s’emplir de vapeur d’eau. Au risque d’accumuler des problèmes respiratoires dus à la condensation, une bonne ventilation de la pièce est donc de mise. Découvrez les solutions efficaces pour bien ventiler votre salle de bain.

Les solutions de ventilation mécanique pour salle de bain

Que votre projet soit de construire ou de rénover l’intégralité de la pièce, portez une attention particulière à la ventilation de la salle de bain. Effectivement, outre les installations électriques, le choix du mobilier et de la décoration d’intérieur, cet endroit nécessite également un bon système de ventilation. Parmi les solutions les plus prisées, une ventilation mécanique est de loin la mieux adaptée pour aérer les lieux.

Ventilation mécanique contrôlée

Plus connue sous l’acronyme de VMC, la ventilation mécanique contrôlée simple ou double flux permet d’extraire l’air qui s’est amassé dans la salle de bain. De la même manière, elle est pensée pour assurer le renouvellement immédiat de celui-ci.

Par ailleurs, elle peut être facilement installée sur une ouverture ou l’un des conduits d’évacuation de la pièce. Néanmoins, la réglementation impose un débit minimal d’air à extraire afin de réaliser de meilleures économies d’énergie. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour une VMC hygroréglable. Cette dernière est pourvue d’un mécanisme qui se déclenche automatiquement selon le seuil d’humidité que vous aurez fixé préalablement.

Ventilation mécanique ponctuelle

À l’inverse de la VMC, la ventilation mécanique ponctuelle ou VMP est placée à l’extérieur d’une ouverture ou d’un conduit d’évacuation de la salle de bain. Son mécanisme est équipé d’un détecteur qui le met en marche dès que vous entrez dans la pièce. En plus d’une détection de présence, la VMP propose une extraction d’air unique ou simultanée, à définir en fonction de vos besoins.

Privilégier une bonne aération naturelle

Pour faire circuler l’air convenablement et offrir une bonne étanchéité à l’air ambiant de la salle de bain, rien ne vaut la ventilation naturelle. Pour une maison en construction, comme pour une maison en rénovation, l’installation d’ouvertures est une norme réglementaire. Elle donne la possibilité de contrôler la consommation d’énergie, répond à un besoin sanitaire et garantit l’entretien et la durabilité de la maison. En installant des fenêtres adaptées, vous améliorez la qualité de l’air intérieur.

Opter pour un aérateur de salle de bain

L’usage des fenêtres n’étant pas envisageable en hiver, l’aérateur d’air est l’alternative la mieux adaptée en cette saison. Son installation requiert l’intervention d’un professionnel, en particulier pour un aérateur de fenêtre qui se loge dans le vitrage de celle-ci. L’aérateur mural, quant à lui, doit être encastré dans le mur pour assurer son fonctionnement. Si vous optez pour un aérateur d’air, cette dernière option est largement plus plébiscitée, grâce à sa puissance qui permet de renouveler l’air systématiquement et efficacement.

Rédigé par
Plus d'articles de
Que pouvez-vous faire durant une carrière politique?
Si vous avez étudié ou pratiqué la politique, vous aurez surement acquis...
Lire la suite