Le chocolat de Pâques : d’où vient la tradition ?

La Semaine Sainte commence le dimanche des Rameaux et se termine le dimanche de Pâques. Bien que nous n’allions pas entrer dans les détails concernant ces fêtes religieuses mondialement célébrées, parlons tout de même de quelque chose de très connu relié de près à ces événements, et qui compte dans la gastronomie : le chocolat.

Pourquoi parle-t-on d’œufs de Pâques ?

Pour comprendre en quoi le chocolat de Pâques est célèbre, nous devons tout d’abord voyager dans le temps.

La fête de Pâques est une fusion de plusieurs traditions (la Pessah juive, par exemple). Elle désigne dans le calendrier chrétien la célébration de la mort et de la résurrection, et suit la semaine du Carême qui interdisait de manger de la viande pour marquer le deuil. L’œuf représente, comme Pâques, un symbole de renouveau et de vie, c’est pourquoi les autorités religieuses en avaient banni la consommation pendant les 40 jours requis de jeûne. Afin d’éviter que les œufs pondus durant la période du Carême ne soient gâchés, et qu’ils puissent être mangés à Pâques, on les recouvrait d’une couche de cire que l’on décorait.

Petit à petit, cette idée est devenue un passe-temps, donnant lieu plus tard à des concours pour choisir les œufs de Pâques les plus beaux et les plus décorés ! L’ornementation des œufs de Pâques est devenue de plus en plus professionnelle, aux mains d’artisans authentiques voués presque exclusivement à ce travail.

L’intégration du chocolat

Au fil des siècles, avec la coutume bien installée, ces œufs de printemps décorés étaient déjà d’authentiques œuvres d’art. Mais au 17e siècle, une tournure inattendue s’ajouta à la tradition.

On dit qu’un boulanger d’origine allemande eut une fameuse idée pour célébrer la fin du jeûne : vider les œufs du Carême et les remplir de chocolat, cette douceur nouvellement importée des Amériques, afin de pouvoir les déguster lors de la fête de Pâques. Très vite reprise, l’idée a fait des petits, et les chocolatiers du 19e siècle rivalisaient d’imagination pour créer les œufs de Pâques les plus variés grâce à leurs moules décorés.

Autant dire que les enfants ont été ravis de cette innovation, et que la fête se célèbre maintenant dans une véritable frénésie d’œufs en chocolat.

Une tradition universelle et une fête enfantine

Cette tradition d’offrir des œufs fait référence au symbole de la vie, les œufs de Pâques représentant la résurrection et la fertilité. Au début, c’était des œufs de canard ou de tortue décorés de couleurs vives, et toute la famille se réunissait pour les décorer et les donner à leurs proches. Au fil du temps, cette tradition a évolué vers ce que nous connaissons aujourd’hui : les œufs en chocolat.

Quant au lapin de Pâques, aux poissons, aux poules et aux cloches, ce sont des symboles d’origine religieuse ou traditionnelle qui font maintenant partie du folklore : ils donnent une touche de magie enfantine à ces dates, quand les enfants s’imaginent que le lapin de Pâques a caché des œufs en chocolat pour eux !

Grâce aux progrès de la technologie au service de la gastronomie, la technique a été perfectionnée, permettant ainsi à l’œuf de Pâques de prendre toutes sortes de formes, de devenir gigantesque et populaire dans le monde entier. Il est même possible de se faire livrer de délicieux chocolats de Pâques personnalisés en coffret à domicile grâce à Internet !

Rédigé par
Plus d'articles de
Vol en Montgolfière : comment s’y prendre ?
Voler en montgolfière est une expérience à la fois unique, palpitante et...
Lire la suite