La complémentaire santé, est-ce vraiment essentiel ?

La complémentaire santé, c’est l’organisme qui rembourse les frais de santé qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. On appelle ce type de dépenses : le reste à charge.

Mais, on se demande si la souscription auprès d’une assurance complémentaire est réellement essentielle.

Mutuelle : obligatoire ou facultative ?

Pour savoir si, effectivement, la complémentaire santé est essentielle et qu’elle représente vraiment une aide aux salariés et aux familles, voyons quand est-ce qu’elle est obligatoire. Ensuite, on verra les points qui font qu’elle soit facultative.

Une assurance complémentaire santé est obligatoire pour tout salarié du privé. Cela est suite à la loi ANI de 2016. L’employeur propose une mutuelle d’entreprise qui est aussi connue sous le nom de mutuelle collective.

Bien que l’employé n’exerce pas son métier dans les locaux de la société, il a le droit et l’obligation de profiter de l’aide d’une complémentaire santé.

En revanche, pour un non salarié ou un salarié de la fonction publique, l’adhésion à ce type d’organisme est facultative.

Et si on n’est pas souscrit  à une mutuelle d’entreprise ?

Dans le cas où un individu n’est pas inscrit au sein d’une mutuelle d’entreprise, car il n’est pas salarié du secteur privé, différentes alternatives sont possibles, à savoir :

  • La mutuelle étudiante : facultative et modulable, elle prend en charge une grande partie des dépenses de santé. Elle permet l’intégration davantage de garanties outre les prestations incluses dans le régime général.
  • La mutuelle santé individuelle : dédiée à un grand nombre d’individus dont des fonctionnaires, des chômeurs, des personnes âgées, des indépendants, des retraités, elle permet à toute personne de contracter directement avec l’assureur.

Une complémentaire santé en fonction des besoins

De nombreux comparateurs d’assurances complémentaires sont proposés. Mais pour que chacun puisse adhérer la mutuelle qui lui convient, il est  impératif d’identifier tout d’abord les besoins. Plusieurs points sont à tenir en compte dont les antécédents médicaux personnels et ceux des membres de la famille.

D’autres critères sont  également en ligne de compte comme les habitudes médicales, les besoins en termes d’optique, dentaire et d’hospitalisation, le profil.

Et pour choisir sa mutuelle, il ne faut pas uniquement se fier au prix mais aussi sur les types de soins pris en charge, les garanties, les contrats sans délai de carence, le mode de tiers payant partiel ou intégral…

Notons que le niveau de remboursement dépend des besoins ainsi que du profil de l’adhérent.

La complémentaire santé solidaire

Il s’agit d’une assurance complémentaire dont la vocation est d’apporter de l’aide aux personnes aux modestes revenus sur leurs frais de santé.

Soit elle ne coûte rien, soit elle est tarifée à moins de 1 euro par jour par personne. L’aide peut couvrir tous les membres de la famille.

Grâce à cette mutuelle solidaire, le bénéficiaire :

  • Ne paie aucun frais des médecins, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, hôpitaux…
  • Ne règle pas les factures en pharmacie
  • Ne prend pas en charge les dispositifs médicaux

La complémentaire santé est-elle vraiment essentielle ? Oui, elle l’est. Le reste  à charge pouvant  être important dans différentes situations et suivant les besoins du patient, la mutuelle est d’une aide précieuse.

Rédigé par
Plus d'articles de
La coque de téléphone, une protection essentielle
Un accessoire incontournable, le smartphone vous accompagne toujours partout où vous allez....
Lire la suite