D’où vient l’eau du robinet et comment est-elle traitée ?

On a tous vu ces images de bouteilles de plastique qui polluent les mers et océans. Cela démontre que nous consommons beaucoup trop de produits dans des contenants temporaires. En France, les ventes d’eau représentent 175 bouteilles d’eau consommées par seconde, soit 5,5 milliards de bouteilles d’eau par an ! Et pourtant, 66 % des Français préfèrent l’eau du robinet. Regard sur sa provenance et son traitement.

Où prélève-t-on l’eau potable en France ?

Il faut tout d’abord savoir que l’eau potable ne représente que 16 % du total du volume d’eau utilisé. C’est la production d’électricité qui en consomme le plus, avec plus de la moitié de celle-ci (51 %). L’eau potable ne représente donc pas une grande partie de la distribution de l’eau prélevée en surface, dans les rivières, lacs et canaux ou à l’intérieur du sol. Lorsque c’est le second cas, le sol agit comme un filtre et permet une qualité de l’eau supérieure. On doit donc moins traiter l’eau qui provient du sol que celle que l’on récupère dans les cours d’eau.

Après sa récupération, l’eau peut être traitée de différentes manières, entre autres pour l’élimination de l’arsenic dans l’eau potable. En effet, ce métalloïde est présent dans l’environnement et peut trouver son chemin dans l’eau. C’est parfois un phénomène naturel qui crée l’arsenic, mais il peut s’y trouver par des facteurs humains. Comme c’est un élément toxique et cancérigène, il est nécessaire qu’un filtre soit inséré, afin de retirer toute trace de celui-ci. C’est un exemple qui démontre bien l’importance du traitement de l’eau.

Quel parcours pour l’eau, avant d’arriver à nos robinets ?

Pour faire simple, on peut dire qu’il y a trois mouvements principaux de l’eau, avant qu’elle ne puisse parvenir à nos robinets. Tout d’abord, elle doit être pompée. Cela se produit dans différents endroits dont les sources naturelles que nous avons mentionnées précédemment, ainsi que dans les nappes phréatiques et les barrages.

Ensuite, on la dirige vers des usines de traitement. C’est là qu’elle passera, entre autres, par un filtre qui élimine l’arsenic, mais aussi à travers plusieurs autres, jusqu’à ce qu’elle soit considérée bonne à consommer. Cette étape implique aussi des traitements antibactériens.

Enfin, elle prend le chemin des châteaux d’eau, installés dans chaque commune, afin d’y être stocké. C’est de là qu’elle partira, par des canalisations, en direction de notre robinet. On parle, ici, de millions de foyers, puisque tout le monde en France a accès à l’eau potable, dans son logement.

Rédigé par
Plus d'articles de
Acheter un cadeau de Saint-Valentin en ligne : comment s’y prendre ?
La Saint Valentin est l’un des jours les plus commerciaux et les...
Lire la suite