Ce qu’il faut savoir sur le guidage linéaire

Constituant un des éléments les plus importants dans les machines-outils, le guidage linéaire s’intègre dans de nombreuses applications du quotidien. Il peut être utilisé sur les outils de précision et de mesure, les équipements médicaux, les appareils de contrôle ou encore dans des applications plus familières telles que les portes coulissantes automatiques. En quelques mots, il s’agit d’un dispositif permettant de déplacer, tout en guidant, de façon longitudinale des objets ou des charges.

L’utilité d’un système de guidage linéaire

Le guidage linéaire est utilisé dans de nombreux domaines, mais l’exemple le plus significatif de son utilisation reste probablement celui du scanner médical où la table d’examen mobile sur laquelle est allongé le patient avance en douceur à vitesse constante à l’intérieur de l’anneau. Cette action est générée par un système de guidage linéaire perfectionné permettant un mouvement régulier, précis, fluide et silencieux. Cela est important pour le confort du patient, mais aussi pour qu’il ressente moins de stress lors d’un examen.

Bien entendu, étant donné que chaque application a ses propres contraintes et exigences, il convient d’opter pour une solution de guidage linéaire adaptée. À titre d’exemple, alors que les appareils de mesure exigent plus de précision et de rigidité, dans les systèmes d’alimentation et de transport, on privilégiera la vitesse et la précision. Pouvant influencer sur l’utilisation de l’outil, d’autres paramètres comme les vibrations, la température ou encore l’entretien sont également à prendre en compte.

Comment choisir son système de guidage linéaire ?

Bien que chaque secteur ait des exigences spécifiques, en règle générale les critères de sélections sont les suivants :

•             La capacité de charge

•             La vitesse

•             La précision

•             La légèreté

•             L’encombrement

•             La résistance à la corrosion

Vous avez alors le choix entre un système de guidage linéaire classique ou un guidage intégrant des éléments roulants. Fonctionnant par contact glissant, la première solution présente des inconvénients non négligeables, à savoir des frottements importants, une précision qui a tendance à se dégrader avec le temps et une grande déperdition d’énergie.

Plus sophistiquée, la deuxième solution, qui est un guidage à composants roulants, a l’avantage de réduire les frottements au point de presque les supprimer, ce qui permet d’améliorer nettement le rendement énergétique et mécanique de l’équipement. Plus performante, ce système de guidage linéaire gagne en rapidité, mais également en précision. On distingue 3 principaux types de systèmes utilisant des guidages roulants :

•             Les guidages linéaires composés d’un rail équipé de galets, de cages billes ou à rouleaux, d’un patin à recirculation de billes

•             Les glissières télescopiques qui peuvent proposer une extraction totale ou partielle, et éventuellement des dispositifs de blocage et de sécurité

•             Les unités linéaires intégrant le rail de guidage, le dispositif de roulement ainsi que l’organe de déplacement (pignon crémaillère, vis à bille, courroie crantée) Bien que la précision soit un critère essentiel, il faudra toutefois faire attention, car opter pour un système de guidage trop précis peut provoquer des blocages de l’appareil et s’avérer contre-productif.   

Rédigé par
Plus d'articles de
À chaque mur son support photo !
Pour réussir la décoration de votre intérieur, il est important d’habiller correctement...
Lire la suite