Vin : quelles sont les tendances 2018 ?

En 2018, presque tous les pays du monde produisent du vin. Même l’Asie investit dans les vignes et est bien partie pour devenir le deuxième leader mondial d’ici 2021. C’est un fait très évocateur qui confirme que le vin est bel et bien devenu un business proliférateur qui attire de plus en plus de monde. Cela traduit également les changements d’habitudes des consommateurs. Que cherchent-ils ? Comment choisissent-ils leur vin ? Quels sont les vins tendance en 2018 ?

Commençons tout d’abord par évoquer les marchés sud-américains, notamment le Chili, dont la majorité de la production est exportée en Asie, cela grâce aux accords de libres échanges signés en 2006 entre la Chine et le Chili.

Lorsque nous évoquons le Chili, nous pensons souvent au Malbec, excellent vin rouge cultivé dans la région de Viña Del Mar.

Viña Del Mar se situe dans l’aire de culture du vin. Les vallées Casablanca, Aconcagua, Maipo et San Antonio sont des régions de vins avec des paysages magnifiques et qui se situent non loin des tables de poker du centre-ville, ce qui est l’idéal pour les touristes amateurs. De nombreux tours opérateurs proposent de découvrir la région en une journée autour du thème du vin.

Le Malbec ne représente qu’une infime partie de la production avec 1% des vignes consacrées à ce vin, pourtant il est très populaire en Europe, surtout en France et en Angleterre. Le Chili est un très gros producteur de Cabernet Sauvignon (34% de la production), ainsi que de Merlot (12%).

La France, quant à elle, produit énormément de Merlot et de Chardonnay. Cependant, cette année 2017 a été dévastatrice à cause du climat, ce qui engendre environ 17% de pertes sur toute l’année. De ce fait, la France passe après la Chine dans le classement des producteurs, ce qui est très surprenant, et inquiétant !

Notons également que les habitudes des consommateurs sont en train de changer très rapidement. Les Français boivent moins souvent, en effet, le vin est redevenu festif et une boisson à partager. Les vins de table plaisent de moins en moins et les consommateurs investissent de plus en plus dans des bouteilles de qualité. À l’époque, les Français buvaient du vin à chaque repas, mais ce temps est révolu.

Selon FranceAgrimer, 51% des Français en 1980 se considéraient comme consommateurs réguliers, contre seulement 16% depuis 2015 ! Pourquoi ? La santé bien entendu. La population française prend très à cœur de vérifier la provenance et la composition de leurs aliments. Cela ne fait pas exception pour le vin. D’autres facteurs comme la tolérance zéro avec l’alcool au volant ont également fait diminuer la consommation et poussé les Français à devenir plus responsables.

Depuis 2010, le chiffre d’affaires du vin bio augmente environ de 20% chaque année, ce qui précise les préoccupations sanitaires des Français. De grands noms rejoignent le cercle des producteurs bio, et la Catalogne va convertir 15% de ses terres en cultures biologiques.

Alors, en 2018, quels vins seront populaires ? Évidemment, les vins nature et biodynamiques resteront dans la course et ne feront qu’augmenter leurs productions, tout comme augmentera l’importance qu’accordent les consommateurs à leur santé.

Le vin et la gastronomie accessibles, notamment dans les restaurants de type bistrots, qui se démarquent en élaborant des plats moins traditionnels et plus osés et en armant leur carte des dernières trouvailles en vin, permettent de séduire des publics plus exigeants et de qualité supérieure : cette fine alliance est donc tout bonnement indispensable !

Le consommateur boit donc moins souvent, mais préfère boire un vin de meilleure qualité et de manière plus responsable. La vente en ligne influence également énormément l’acheteur. Allons-nous vers une consommation responsable ? Réponse en 2019.

0 replies on “Vin : quelles sont les tendances 2018 ?”