Comment bien choisir son rhum ?

Offrir un rhum peut être un véritable casse-tête, surtout lorsqu’on ne connaît pas le gout de celui à qui il sera offert. Il en est de même pour les personnes qui souhaitent s’initier à l’univers aromatique des rhums. Pour donc vous aider, cet article se propose de vous donner quelques astuces pouvant vous permettre d’opérer aux mieux le choix de votre rhum.

Le profil gustatif

Le profil gustatif est une carte qui vous permet de retrouver le rhum qui vous convient le mieux. À l’horizontale de la carte, vous verrez le classement des rhums. Les plus légers sont à gauche et les plus riches sont à droite. ). Contrairement à un rhum Santa Teresa, le Rhum Diplomatico est une découverte du style anglais, très doux et plaisant.

Les rhums légers ont souvent un taux d’alcool plus faible (un taux compris entre 37 et 40 %) et leurs arômes proviennent de l’enracinement primaire des fûts de chêne américain tels que : la vanille, le caramel, la noix de coco ; etc. On y trouve également des rhums traditionnels, du sirop de canne, des rhums vieillis en solera et bien d’autres.

Du côté vertical de la carte, on retrouve deux catégories de rhums : secs et doux. Sachez que les rhums riches expriment davantage leurs matières premières (particulièrement les rhums agricoles.

Le style

Pour le choix d’un rhum, vous pouvez vous baser sur les styles. En réalité, il existe trois types de style lorsqu’on parle de rhum. Le premier est un style français. C’est un style qui correspond à un rhum agricole des Antilles françaises. C’est un rhum complexe, fruité avec un nez caractéristique de cannes à sucre.

Le deuxième style est un style anglais. Ce sont des rhums généralement lourds présentant une texture huileuse et un profil épicé, c’est souvent le résultat d’une double distillation.

En dernière position, nous avons le style cubain ou latin. C’est un rhum léger dont le profil aromatique est moins marqué, voire même neutre. Ils sont plus destinés aux cocktails et restent très faciles pour les personnes qui désirent découvrir l’univers du rhum.

Son utilisation

Pour un punch, il est préférable d’opter pour un rhum blanc agricole des Antilles. Préférez-le à cause de son intensité aromatique élevée. Il est conseillé de le boire frais avec des beignets et de l’accras de légumes.

Pour un cocktail à base de rhum, on utilise principalement un rhum blanc, ambré ou jeune de 3 à 4 ans de vieillissement. Pour accompagner par exemple un dessert exotique, vous pouvez choisir d’utiliser un rhum vieux ou un rhum de dégustation d’au moins 5 à 7 ans.

En gros, vous devriez savoir que le rhum est une eau de vie issue de la canne à sucre. Ce dernier s’obtient après fermentation du vesou. Le degré d’alcool tiré peut dépendre du type de rhum. Pour ça, vous devriez aussi savoir que la fabrication du rhum se fait de deux manières : industrielle et agricole. Pour acheter un rhum ou pour avoir un meilleur rhum, le mieux serait de vous rendre dans une compagnie de rhum qualifié dans le domaine.

Rédigé par
Plus d'articles de
Réserver un DJ : pourquoi est-ce une bonne idée pour l’animation musicale de votre événement ?
Lorsque vous pensez à organiser une soirée dansante entre famille et amis,...
Lire la suite