Quels sont les kits de survie à avoir en situation d’urgence ?

Vous anticipez les catastrophes, ou vous vous demandez souvent de quoi vous seriez capable si vous passiez en mode survie ? Au-delà du kit de survie à avoir au cas où les choses tourneraient mal (trousse de premiers soins, etc.), être capable de se débrouiller seul est une nécessité pour être paré à toute éventualité. Que vous soyez challenger dans l’âme ou que vous aimiez simplement la pleine nature, voici un petit guide sur le bon matériel de survie.

Tout ce qu’il faut pour faire du feu

Pouvoir allumer un feu lors d’une survie nature est crucial, et souvent un véritable défi lorsque vous n’avez pas les bons outils. Les allumettes peuvent vite être mouillées et un briquet n’est pas toujours à 100% fonctionnel (de plus, il peut se vider). Il existe des kits allume-feu que vous pouvez trouver facilement sur les sites spécialisés dans le survivalisme. Ils consistent souvent en une pierre à feu que vous accrocherez à votre cou ou mettrez dans votre trousse de survie. Les gens qui font du trek en pleine nature ne se séparent jamais de cet allume-feu en cas d’urgence !

Système de traitement de l’eau

L’eau, c’est la vie ! Et en mode survival en plein territoire inconnu, l’eau potable est très rare : contamination, eau douteuse, pluies… La meilleure façon de trouver de l’eau qui soit consommable sans risques est de se munir d’un filtre à eau. Il en existe sur les sites spécialisés dans la survie, et il est vital d’en posséder un quelle que soit la région où vous vous trouvez. La déshydratation survient très vite en milieu hostile, et peut devenir dangereuse, voire fatale en vous poussant à prendre une mauvaise décision. Ne jouez pas avec votre santé !

Se nourrir et se protéger

En milieu hostile, tout peut arriver. Dans la nature, la nourriture ne tombe pas du ciel, et si vous tenez à vos apports de protéines, il faudra chasser ou piéger. Les survivalistes fabriquent leurs pièges, leurs outils et leurs armes avec ce qu’ils trouvent sur place, mais une bonne lame est irremplaçable pour découper le cuir ou tailler le bois ! La machette, le couteau tactique ou la hachette vous seront très précieux pour construire un abri et progresser en milieu sauvage. Si vous vous sentez de passer à l’étape supérieure, l’arc, les flèches, les lance-pierres, voire l’arbalète de chasse (attention aux permis de port d’arme) vous permettront de vous procurer la nourriture dont vous avez besoin pour survivre.

La trousse de premiers soins

Équipement indispensable dans le sac à dos de tout randonneur responsable, la trousse de secours est un kit de survie indispensable. Les experts de la survie sont unanimes sur le fait qu’une petite blessure ou une infection toutes bêtes risquent de s’aggraver très vite en pleine nature. L’application des premiers soins adaptés peut faire toute la différence entre la survie et l’échec.

Pour s’abriter

Si vous disposez d’un kit de survie complet comme ceux du site Hattila, il contient souvent un sac de couchage pour éviter l’hypothermie. Toutefois, en survie, il peut être remplacé par une bâche étanche, plus légère, qui vous permettra d’éviter le froid et d’imperméabiliser un abri construit à l’aide de ce que la nature mettra à votre disposition. Les randonneurs confirmés peuvent quant à eux emporter leur tente de randonnée avec tapis de sol, mais cela pèse lourd et peut être encombrant.

Rédigé par
Plus d'articles de
Les règles à retenir pour écrire sans faute d’orthographe
Faire preuve de professionnalisme consiste entre autres à écrire sans faute d’orthographe....
Lire la suite