La prise en charge thérapeutique du cancer du poumon

Le cancer du poumon est l’une des tumeurs avancées les plus courantes avec plus de 2,21 millions de cas dans le monde. De nombreuses collectes de fonds sont faites chaque année pour trouver un remède au cancer du poumon. Même si plus d’une solution de prise en charge existe, les recherches en traitement continuent.

Le traitement par la chimiothérapie

Le cancer du poumon est une maladie des cellules de la bronche ou dans de rares cas, des cellules des alvéoles pulmonaires. Ce type de cancer évolue à partir d’une cellule sans anomalie en la transformant et en la multipliant pour former une masse. C’est cette masse qu’essaie d’éliminer la chimiothérapie dans le traitement du cancer du poumon.

La chimiothérapie est un procédé que l’on compare à la méthode de tâtonnement, vu comment elle est effectuée. En effet, ce traitement consiste à donner au malade des pilules nocives pour les cellules cancéreuses. Plusieurs médicaments sont prescrits aux patients dans le but de voir l’un d’entre eux faire de l’effet.

Le traitement peut se faire chaque semaine, ou chaque 3 ou 4 semaines avec des périodes de pause jusqu’à avoir des résultats concluants. Au fur et à mesure que la prise en charge se fait, les médecins traitants peuvent changer les médicaments. Ce changement se fait évidemment de façon rationnelle. Les molécules qui agissent le moins sont éliminées et d’autres sont éventuellement ajoutés pour rendre le traitement plus efficace.

Le traitement par la chirurgie

Dans certains cas, la chirurgie n’est pas possible, mais c’est le traitement le plus adéquat. Grâce à la chirurgie, il est possible de retirer entièrement la tumeur présente dans les poumons. Pour la réaliser, le chirurgien fait une ablation des lobes atteints : d’où l’appellation lobectomie. Au lieu de retirer juste une partie, selon le cas, tout le poumon peut être retiré. Selon l’évolution de la tumeur, l’ablation peut s’étendre à d’autres organes.

Pendant l’opération, les ganglions lymphatiques positionnés autour de la masse cancéreuse sont retirés. Ensuite, une analyse est faite pour vérifier la présence ou non de cellules cancéreuses. S’il s’avère qu’il y a présence de ces dernières, alors la tumeur s’étend déjà et il faut prendre de nouvelles mesures. Une autre méthode de chirurgie pour cette maladie consiste à insérer une électrode qui détruit les cellules pulmonaires cancéreuses. La destruction se fait grâce à la chaleur émise par l’électrode.

Traitement par immunothérapie

L’immunothérapie est un nouveau procédé médical pour combattre le cancer du poumon. Cette thérapie aide le système immunitaire du patient à détecter les cellules cancéreuses et à les éliminer. La réalité est que tout le monde développe potentiellement à un moment de sa vie des cellules cancéreuses et que généralement le corps combat. Même en connaissant les différents symptômes d’un cancer, on n’arrive pas toujours à s’en rendre compte.

Dans les cas mortels, le corps ne reconnaît pas les cellules cancéreuses comme nocives et reste donc indifférent. Ces cellules cancéreuses se recouvrent de protéines PD-L1. De cette façon, le système immunitaire les considère comme saintes et ne les combat pas. L’immunothérapie reprogramme le système de reconnaissance des PD-L1. Ensuite, il ne reste qu’à attendre la réaction de l’organisme.

Rédigé par
Plus d'articles de
Comment courir avec son chien ?
Courir avec son chien est une activité qui fait rêver tous les...
Lire la suite