shake-hand-3677534_1280

Acheter une voiture neuve ou d’occasion : à quoi faut-il penser ?

Il est plus qu’évident qu’une voiture d’occasion est plus abordable qu’une voiture neuve. Seulement, le prix d’achat est loin d’être le seul paramètre entrant en ligne de compte. Mieux vaut aussi se référer aux coûts d’utilisation, et peut-être aussi à la perspective d’une revente. Choisir entre les deux revient donc à décortiquer un à un ces critères.

Prix d’achat

En termes de prix d’achat, une voiture d’occasion se révèle avantageuse. Non seulement une voiture neuve est parfois hors de prix, mais elle décote aussi en un rien de temps. De plus, dans le cas d’un achat financé par un prêt bancaire, le prix d’achat voiture est majoré des intérêts. Néanmoins, un véhicule d’occasion peut aussi impliquer des coûts de réparation pour le moins vertigineux. Un désagrément que l’on évite par un achat chez un concessionnaire : il y a de fortes chances que la voiture ait fait l’objet d’une révision ou d’une remise en état. Enfin, à prix égal, on peut aspirer à un modèle haut de gamme sur le marché de l’occasion.

Coûts d’utilisation

Mis à part le prix d’achat, le budget auto est formé de trois paramètres, à savoir le coût de l’entretien, la consommation en carburant, ainsi que les cotisations d’assurance.

Coût d’entretien

Sur la question de coût d’entretien, opter pour une voiture neuve peut se révéler payant. En effet, elle est associée à une garantie constructeur et le coût d’entretien connu d’avance. Avec un véhicule d’occasion, il faut effectivement penser d’emblée à remplacer certaines pièces mécaniques, pour ne citer que les amortisseurs, la courroie de distribution, ou encore les pneus. La facture risque de s’alourdir davantage en cas de mode de conduite inapproprié.

Consommation en carburant

L’avantage reste au véhicule neuf en matière de consommation en carburant. Une voiture d’occasion implique aussi une taxe annuelle. Il va sans dire que les écologistes n’y trouveront pas leur compte.

Qu’en est-il de l’assurance auto ?

Acheter une voiture d’occasion est en revanche plus intéressant en termes de frais d’assurance. De plus, ce dernier implique (obligatoirement) de souscrire une assurance dite « tous risques ». Enfin, pour se faire une idée précise sur les frais d’assurance, mieux vaut faire rapidement un devis.

Achat en vue d’une revente

S’il s’agit à terme de vendre sa voiture, la balance est plutôt équilibrée. D’une part, à kilométrage égal, un véhicule neuf a effectivement toutes ses chances d’être revendu plus cher, et peut-être aussi plus vite. Aux yeux du nouvel acquéreur, il inspire davantage confiance qu’une voiture d’occasion, lequel évoque souvent des vices cachés. D’autre part, cette dernière a l’avantage de se déprécier beaucoup moins vite qu’un véhicule neuf. Elle permet ainsi au vendeur de se procurer une nouvelle voiture sans trop de peine. Quant à une voiture neuve, en l’espace de 5 ans, elle perd souvent jusqu’à 75 % de sa valeur. Pire encore, pour acheter une autre, la souscription d’un nouveau crédit auto sera aussi inévitable.