Le métier de médecin légiste

Un médecin légiste est un médecin chargé d’examiner les organes après la mort afin de déterminer la cause du décès. Ces professionnels sont des médecins légistes formés pour enquêter sur tous les décès susceptibles d’affecter l’intérêt public. À ce titre, ils doivent déterminer la cause, le mode de décès et les circonstances entourant le décès d’un individu.

Les médecins légistes sont compétents et formés pour étudier les cellules, organes et fluides corporels du défunt et évaluer les données recueillies pour déterminer la cause du décès. Les médecins légistes peuvent également participer aux examens de crimes violents, tels que les examens de viol, même si le crime n’a pas abouti à la mort, car ils ont souvent des compétences dans des domaines tels que les analyses d’ADN et de sang.Bien que le travail d’un médecin légiste soit en grande partie effectué en laboratoire, ces professionnels peuvent également se rendre sur les lieux du crime et témoigner devant le tribunal.

C’est le cas du professeur Sophie Gromb  sollicité dans plus affaires judiciaires. Elle est aussi la créatrice du Cauva (Centre d’accueil d’urgence des victimes d’agression) qui offre une prise en charge médicalepsychologique et judiciaire pour les victimes des agressions. Les médecins légistes étudient également les tendances et établissent des rapports sur leurs investigations.

Qu’est-ce que la pathologie judiciaire?

Les médecins légistes sont des pathologistes, des médecins formés dans la spécialité médicale de la pathologie, une branche de la médecine qui traite du diagnostic de la maladie et des causes de décès grâce à des examens de laboratoire.Les médecins légistes ont des connaissances spécialisées en médecine légale, ce qui implique l’examen des personnes qui meurent de manière inattendue, violente ou subite. En tant que tel, le médecin légiste est un expert dans la détermination de la cause et du mode de décès.

Les travaux des médecins légistes consistent à être spécialement formés pour:

  • Effectuer des autopsies
  • Évaluer les informations d’enquête et d’application de la loi
  • Recueillir des preuves médicales
  • Document agression sexuelle
  • Reconstruire une cause de mort

Outre la formation médicale traditionnelle, les médecins légistes sont également formés dans les domaines de la toxicologie, de la balistique des plaies, des preuves à la trace, de la technologie de l’ADN et de la sérologie légale.

Le travail d’un médecin légale

Les médecins légistes, lors d’une autopsie, doivent atteindre un certain nombre d’objectifs grâce à une observation attentive. Grâce à un examen approfondi, les médecins légistes recherchent méticuleusement des indices, à la fois par une enquête interne et par une enquête de la surface du corps, et enregistrent toutes les informations obtenues.

Les fluides, tissus et autres échantillons sont prélevés et examinés par microscopie, tandis que les autres échantillons sont biopsies. L’analyse des données acquises permet souvent aux médecins légistes de déterminer la cause du décès d’un individu.

Le travail d’un médecin légiste comprend:

  • Enquêter sur des décès soudains et non naturels
  • Conseiller les familles sur les manières et les causes de décès
  • Témoigner devant les tribunaux concernant les autopsies et les résultats des autopsies
  • Effectuer des examens physiques et des tests de laboratoire résultant de demandes du tribunal ou du procureur de district
  • Conduite d’enquêtes et signification des citations à comparaître pour les témoins
Rédigé par
Plus d'articles de
Comment nettoyer une maison insalubre ?
Présentant des traces de moisissures, de mauvaises odeurs, une maison insalubre est...
Lire la suite