Comment investir de l’argent dans une SCPI ?

De plus en plus de Français qui souhaitent investir de l’argent dans des placements rentables s’intéressent aux SCPI. Considérées comme plus sûres que la bourse ou les produits bancaires, elles arrivent à atteindre des taux de croissance très intéressants. Que l’on cherche à se constituer un fond de retraite ou se dégager un revenu complémentaire, elles offrent un rendement à plus ou moins long terme.

Comment fonctionne une SCPI ?

Une société civile de placement immobilier est un groupement d’investisseurs qui achète différents types de biens par l’intermédiaire d’une société de gestion. Chacun détient des parts proportionnellement à la somme engagée et reçoit les bénéfices à hauteur de ses actifs. Lorsque l’on commence à se renseigner afin d’investir en SCPI, il faut s’adresser à des professionnels qui ont une parfaite connaissance du marché immobilier.

Comment choisir sa SCPI ?

Aujourd’hui, il existe différents types de SCPI. Tout d’abord, il y a celles dites de rendement. Elles sont constituées en majeure partie de biens immobiliers à destination professionnelle comme des immeubles de bureaux, des entrepôts, des usines, des magasins… les bénéfices sont tirés des loyers provenant des baux professionnels. Ensuite, les SCPI fiscales sont intéressantes pour ceux qui veulent bénéficier d’importantes réductions d’impôts, car les biens sont achetés dans le cadre des dispositifs Pinel ou Malraux. Ensuite, la société de gestion répartit les revenus tirés des loyers versés par les locataires particuliers. D’autres sociétés civiles de placement immobilier fonctionnent sur le principe de la plus-value acquise sur les biens immobiliers et sont plus rentables à long terme. Enfin, il y a les OPCI qui investissent majoritairement dans l’immobilier, mais aussi dans des produits bancaires.

Quels sont les avantages pour les investisseurs ?

Premièrement, il y a celui de la rentabilité, car elles peuvent rapporter jusqu’à 6 %. Deuxièmement, ces placements sont considérés comme plus sûrs que les produits bancaires. Les SCPI de rendement, par exemple, varient les investissements pour compenser éventuellement les baisses d’activité dans certains secteurs. Enfin, ce qui séduit le plus les personnes qui décident de placer leur argent, c’est la facilité de gestion. La société civile s’occupe de tout. Elle gère les comptes, elle choisit les placements, achète ou revend les biens en fonction de la conjoncture immobilière, reverse les bénéfices aux détenteurs d’actifs, et s’occupe de l’entretien des locaux (ce qui refroidissait beaucoup ceux qui souhaitaient investir dans l’immobilier jusqu’à présent). Concrètement, il n’y a qu’à placer l’argent et la société civile de placement immobilier s’occupe de tout le reste.

Les critères à prendre en compte

Pour commencer, il faut déterminer les besoins de l’investisseur. Cherche-t-il à se constituer un capital ou à obtenir un complément de revenu ? Dans l’un ou l’autre cas, il faudra choisir une SCPI qui est rentable à plus ou moins long terme. Ensuite, il faut parfaitement étudier le marché et tirer le maximum de bénéfices quand les opportunités se présentent. C’est le cas de certaines SCPI qui investissent dans différents pays d’Europe pour profiter des mesures incitatives pour les investisseurs. Enfin, évaluez le rapport entre le risque et les bénéfices, notamment lorsque l’on choisit une société de gestion qui achète des biens en dehors de la zone euro, par exemple.

Rédigé par
Plus d'articles de
Comment avoir plus de temps pour soi ?
Aujourd’hui, si nous voyons de plus en plus de cas de surmenage...
Lire la suite