Quels sont les meilleurs types d’acier pour fabriquer des couteaux ?

Une lame de couteau ou d’épée est fabriquée à partir de l’un des 4 matériaux suivants : acier inoxydable trempé (qui est plus approprié pour résister à la rouille), acier au carbone et différents alliages. Parmi ceux-ci, deux ont traditionnellement été les plus largement utilisés pour la production de couteaux : l’acier au carbone 1095 et, plus récemment, l’acier inoxydable X46Cr13 ayant une qualité 1.4034.

L’acier inoxydable

L’acier inoxydable est composé d’un alliage de fer, de carbone et de chrome, ce qui lui confère une résistance à l’oxydation. En effet, le chrome a une grande affinité pour l’oxygène et réagit avec lui pour former une couche de passivation qui empêche la corrosion.

Par exemple, l’acier Z44C14 pour couteaux est suffisamment rigide et ferme pour effectuer toutes les tâches requises lors d’une journée de chasse, sans se plier ni s’abîmer. De plus, cet acier inoxydable offre une plus grande résistance aux abrasions, aux marques et permet au couteau de rester tranchant.

L’acier au carbone

L’acier au carbone est composé uniquement de fer et de carbone. Cet alliage lui confère une plus grande dureté et une plus grande souplesse. Cependant, il est moins résistant à la rouille. Cela la rend plus difficile à aiguiser, mais son avantage est de rendre le tranchant plus durable et plus résistant.

Acier 9260

L’acier 9260 a une teneur élevée en carbone (0,6 %). C’est l’un des aciers les plus utilisés par les artisans couteliers en raison de ses excellentes qualités de travail et de performance. Il possède une grande flexibilité, une bonne capacité d’usinage, de forgeage et de trempe.

La résistance à l’usure est bonne. Mais, s’il n’est pas bien entretenu, il est possible qu’elle rouille. En termes de propriétés de dureté, il est très similaire au 5160. Il a une teneur en carbone suffisante pour atteindre 60 HRc.

Acier 1095

Cet acier est très ductile et est utilisé par les couteliers de tous niveaux pour fabriquer des couteaux et des épées.

Les couteaux fabriqués avec cet acier permettent d’effectuer un large éventail de tâches, du dépeçage du gibier au travail du bois de chauffage grâce à ses très bonnes propriétés de coupe. Cependant, il exige un certain dévouement dans son entretien, principalement le nettoyage et le séchage de la lame après chaque utilisation à cause de l’humidité ou du sang.

La lame est fabriquée en acier à haute teneur en carbone 1095, forgée à la main, avec une dureté de 56-58 HRc au niveau du tranchant. Lorsque la lame est affûtée à la main à 20°, elle a une très bonne coupe et la rétention du bord est assez durable.

Utilisé pour une multitude de couteaux de chasse artisanaux, l’acier 1095 permet d’obtenir une bonne finition en polissage miroir.

L’acier damassé

L’acier damassé est obtenu lors du forgeage en mélangeant des matériaux différents comme le fer et l’acier, avec d’autres matières premières comme le carbone, le silicium, le soufre, le phosphore, le magnésium, le nickel et le chrome.

Le processus fait encore appel à des techniques ancestrales qui lui confèrent les qualités faisant de ce type d’acier un matériau très convoité dans la fabrication des couteaux de cuisine et de chasse :

•             Sa lame est presque incassable

•             On dit que son tranchant est éternel

Une lame en acier damassé est extrêmement dure, mais en même temps flexible, capable d’absorber des niveaux élevés d’impact. Elle présente également un curieux et magnifique motif de formes et de couleurs qui est dû au mélange de différents aciers.

Rédigé par
Plus d'articles de
Qualité du sommeil : astuces pour mieux dormir
L’insomnie est le pire ennemi de l’homme, car elle est source de...
Lire la suite