L’accessibilité numérique handicap : une opportunité de développement pour les entreprises !

Bien qu’étant une exigence légale, 62 % des développeurs ne sont pas informées sur l’accessibilité numérique handicap. Mieux, un rapport publié le 6 février 2020 par le Conseil national du numérique informe qu’au sein même des entreprises de services numériques, 34 % des salariés n’ont aucune idée de la loi sur l’accessibilité numérique. Et pour preuve, encore à ce jour, 1/5 des Français n’ont toujours pas accès aux outils et services web, en raison d’un handicap. Cette proportion représente indubitablement un axe de développement vital pour les entreprises, lorsque l’on s’imagine la convertir en nouveaux clients.

Clarification du concept d’accessibilité numérique handicap

L’accessibilité numériquehandicap, encore appelée accessibilité web handicap, est un principe qui stipule que toutes les personnes, y compris celles âgées et celles en situation de handicap, doivent pouvoir accès à la même enseigne aux contenus d’un site internet. Elle a été rendue obligatoire par la loi du 11 février 2005 portant égalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées.

Sont ici concernées, tant les personnes présentant un handicap moteur, que celles présentant un handicap visuel, intellectuel, psychologique, mental, etc.

Ainsi, en tant qu’entreprise soucieux de l’accessibilité d’un e-commerce, tout comme les administrations publiques, vous devrez donc vous conformer aux bonnes pratiques présentées sous forme de recommandations dans :

  • Le Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.1 ;
  • Le Référentiel Général d’Accessibilité des Administrations (RGAA) 3.0.

L’accessibilité numérique handicap comme solution à la stagnation en entreprise

Au-delà de l’obligation légale qu’elle représente, l’accessibilité web handicap représente un important levier stratégique pour impulser le développement de toute entreprise.

En effet, plus de 10 millions de Français âgés de 15 à 64 ans sont des personnes handicapées (INSEE). Il est sans doute inutile de préciser qu’exclure cette catégorie de personnes de l’accessibilité d’un e-commerce équivaut à cacher volontairement vos produits à des milliers de consommateurs potentiels, et par ricochet fermer la porte à des opportunités pour votre entreprise.

Si votre entreprise stagne de manière inquiétante actuellement, travailler sur l’aspect accessibilité numérique handicap est donc sans doute un excellent moyen pour :

  • Atteindre une cible plus large ;
  • Accroître le trafic vers votre e-commerce ;
  • Augmenter vos ventes et votre chiffre d’affaires ;
  • Améliorer votre référencement et par ricochet votre e-réputation ;
  • Vous positionner comme une entreprise à approche inclusive ;
  • Etc.

Comment inclure les personnes handicapées au moment de la refonte d’un site web ?

Une chose est d’être au courant de l’accessibilité numérique, mais une toute autre est de savoir comment la mettre en application.

Exemple : L’utilisation d’internet par les utilisateurs malvoyants

Lorsqu’un utilisateur malvoyant se connecte à un site web défectueux en termes d’accessibilité web handicap, à des fins administratives, professionnelles ou ludiques, elle aura par exemple besoin d’outils tels que :

  • Une plage braille : un dispositif associé à l’écran, favorisant la lecture en braille des contenus écrits ;
  • NVDA ou JAWS : des lecteurs d’écran qui emploient la synthèse vocale pour lire en audio ce qui est mis par écrit ;
  • Etc.

Mais il faut noter que ces outils ne pourront s’avérer utiles que si le développeur du site web avait auparavant veillé à intégrer les principes d’accessibilité numérique handicap au moment de concevoir le site. Le cas échéant, une refonte du site est indispensable pour se mettre aux normes et éviter les sanctions.

Des astuces pour garantir l’accessibilité d’un e-commerce

Si après avoir lu tout ceci, vous vous retrouvez dans le rang des sites web non accessibles, voici ce que vous devriez faire au plus vite pour rendre votre e-commerce plus accessible :

  • Intégrer des options de navigation conventionnelles et un fil d’Ariane au besoin, pour équilibrer la navigation ;
  • Insérer une balise Alt Text pour vos images afin d’en proposer une alternative textuelle ;
  • Prévoir des sous-titres, une auto-description et / ou une retranscription pour chaque slider et vidéo ;
  • Réaliser des contrastes adaptés entre l’arrière-plan du site et les contenus textuels affichés pour faciliter la lecture (aux daltoniens par exemple) ;
  • Organiser et optimiser les niveaux de titres pour garantir une bonne structuration des contenus ;
  • Être minutieux dans l’utilisation des typos, polices, graisses, standards HTML, etc.

Vous pouvez cliquer ici pour lire un article de Lemonde.fr qui parle de l’importance de l’accessibilité numérique.

Rédigé par
Plus d'articles de
Les règles à retenir pour écrire sans faute d’orthographe
Faire preuve de professionnalisme consiste entre autres à écrire sans faute d’orthographe....
Lire la suite