Nicole Jordi, mannequin

La mode des séniors, une nouvelle tendance qui crée des vocations

Comme toutes les tendances mode décalées, celle des séniors commence sérieusement à faire parler d’elle. Comprenant de plus en plus l’enjeu que représente ce segment, les grandes marques se lancent à corps perdu sur cette nouvelle voie. Pourtant, quand on y regarde de plus près, elle n’est pas si récente qu’elle en a l’air.  Des pionniers comme Nicole Jordi y font carrière depuis plus d’une dizaine d’années et semblent avoir pris de la graine dans le métier. Preuve que c’est un secteur plein d’avenir.

Nicole Jordi, un mannequin pas comme les autres

C’est en tant qu’hôtesse de l’air que Nicole Jordi commence sa carrière professionnelle. Après avoir servi pendant une trentaine d’années, elle est forcée d’aller à la retraite à 50 ans. Trop dynamique pour cuire des tartes et tricoter des chaussons, elle se lance dans plusieurs projets. En plus de devenir organisatrice de formations professionnelles à l’intention du personnel navigant, elle prend des cours de théâtre en parallèle dans le but de travailler sa mémoire.

Jusque-là, rien ne la prédestine au mannequinat sénior. Son entrée dans cet univers ne sera que le fruit d’un pur hasard. En effet, sa fille, photographe de profession, lui vole deux photos qu’elle prend l’initiative d’envoyer au concours de mannequins séniors. Les clichés de Nicole seront retenus et la cinquantenaire se retrouve très vite finaliste avec pour récompense un contrat avec l’agence Masters.

Elle débute sa carrière entre Marseille et Paris en tant que figurante dans plusieurs tournages. Elle se lança ensuite dans un projet de book de mannequin en ligne grâce à sa coopération avec une banque d’images. La visibilité que lui offre ce projet lui permet d’être repérée par des agences de mannequinat.

Elle multiplia donc les castings pour la télévision, mais c’est sans compter sur son manque d’expérience dans le domaine. Une série de stages caméra lui permit de décrocher davantage de rôles dans le cinéma. Toutefois, c’est dans la publicité que Nicole se fait véritablement un nom et ce depuis 2007 : vous avez forcément déjà croisé une publicité pour Harmonie Mutuelle, une mutuelle santé très connue. Nicole est la preuve vivante qu’il est possible d’être mannequin à 70 ans.

Sénior, si vous vous donniez une chance !

Ils sont derrière vous les stéréotypes qui font croire que mode ne rime qu’avec jeunesse. Désormais, le boom du mannequinat des séniors est la preuve que les stratégies de communication sont en train d’être sérieusement bousculées et les retraités sont les plus recherchés.

Cet engouement est justifié par la rentabilité du segment des retraités qui se trouvent être des consommateurs très rentables avec un pouvoir d’achat plus ou moins élevé. Selon temps libre magazine, les cibles ne peuvent être touchées que par des modèles qui leur correspondent, c’est-à-dire des séniors âgés d’au moins 50 ans.

Que vous ayez 50 ou 70 ans, le mannequinat vous tend les bras et ce ne sont pas les secteurs qui manquent :

  • La mode
  • La télévision
  • La cosmétique
  • La banque – assurances
  • Le diurétique
  • La thalassothérapie
  • Etc…

Comme le conseille Nicole Jordi, la clé pour obtenir un contrat est de se constituer un book de mannequin de bonne qualité pour ne pas être obligée de vous déplacer et d’envoyer régulièrement de nouvelles photos.

Crédit photo : modelmanagement.com