Top 10 Meilleur Decoupeur Plasma 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Decoupeur Plasma ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Decoupeur Plasma pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Decoupeur Plasma !Vous voulez acheter un nouveau Decoupeur Plasma ? Découvrez le comparatif des meilleurs dans ce Guide 2020 Decoupeur Plasma rédigé par nos soins pour vous aider à choisir le meilleur modèle, la meilleure marque… Dans ce guide comme dans tous nosguides d’achats 2020, toute notre équipe a regroupé toutes les choses que vous devez savoir afin d’acheter le meilleur Decoupeur Plasma !

Notre sélection de decoupeur plasma

Guide d’achat decoupeur plasma

Travaillant dans la carrosserie ou la métallurgie, vous souhaitez une découpe rapide et propre de vos matériaux?? Le découpeur plasma, c’est ce qu’il vous faut. Bien loin du plasma, élément constitutif du sang, plasma, ici est un système permettant la découpe de divers métaux comme l’aluminium, l’acier ou l’étain. Le principe tend à ce que le gaz à spécificité conductrice de très haute température entre en contact avec ces dernières. Mais la question se pose : comment choisir son découpeur plasma?? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Les différentes sortes de découpes

Le secteur industriel profite, en toute heure, de l’avancée technologique. Tout comme en soudure mig, si scinder un énorme bloc d’acier inox à main nue n’est effectivement pas envisageable, il devient indispensable que l’on cherche à se faciliter la tâche. C’est pourquoi, en 1980, l’homme a inventé le découpeur laser. Encore utilisé de nos jours, cette technique met en évidence le rayon laser puissant jusqu’à 4000 watts.

Ensuite, la machine de découpe à lame que l’on retrouve auprès nos vendeurs de scies habituels. On a alors le choix entre scie électrique, circulaire et manuelle. Le cisaillement, fonctionnant comme la guillotine est aussi très utilisée, au même titre que la découpe à jet d’eau qui consiste, comme son nom l’indique, à utiliser de l’eau, qui comprimée à une pression de plus de 2000 bars, atteint une vitesse de 750 m/s en moyenne. Et enfin, le découpeur plasma, qui nous intéresse particulièrement par l’utilisation du gaz à 18?000 °C pour permettre à l’acier de fondre.

Comment cela fonctionne ?

Les tôles de 35 mm vous mènent la vie dure?? Optez pour le découpeur plasma. Maître dans la découpe millimétrée, le dispositif renferme plusieurs éléments à sa carte dont l’onduleur (230 volts ou triphasé 400 volts), une torche à câbles longs de 4 mètres permettant le travail à une certaine distance, des accessoires de guidage pour une netteté de la coupe, un câble de masse, des pièces de rechange essentielles lors d’éventuels entretiens et enfin l’inverter, sollicitée en poste de soudage.

Puisque la haute température est mise en évidence dans le traitement plasma de la matière, il est tout naturel que de celle-ci dégage la fumée. Il serait ainsi judicieux de travailler en extérieur afin d’éviter tout problème de santé, notamment les maladies respiratoires. Néanmoins, cela n’enlève en rien le caractère obligatoire de la pose de masques.

Une fois opérationnel et mis en marche, l’application du procédé est simple. Il suffit de mettre la pince de masse au-dessus du gros morceau, appuyez sur le bouton et c’est parti! La torche joue un rôle capital. En effet, mal placée, vous aurez du mal à ressortir un rendu précis et intact. Pour vous aider, utilisez le compas ainsi que le patin de maintien à distance à votre disposition.

Les variantes du découpeur plasma

Si une tension électrique de 220 volts est préconisée pour les petites épaisseurs de 0,2 à 8 mm, pour passer aux pièces de 40 mm, il est recommandé de passer à 400 volts. Autrement, vous aurez du mal en effectuant la découpe. Sur le marché existent autant de variantes du découpeur plasma qu’il existe de postes à souder mig. Les plus connus sont les appareils utilisés dans le coupage double plasma, qui se distingue dans l’émission d’un deuxième gaz permettant de refroidir rapidement la substance coupée. Le plasma avec protection à l’eau, grâce auquel on peut s’épargner de l’odeur désagréable de la fumée qui en ressort, reste également une belle alternative. Enfin, le plasma à injection d’eau que l’on suggère surtout aux grandes entreprises. L’élévation de la compression laisse effectivement paraître une plus grande performance.

Mesures de sécurité

Comme dit précédemment, l’usage d’un découpeur plasma nécessite une certaine luminosité, d’où l’importance de la torche. Aussi, il est conseillé de porter son masque de soudeur, ainsi que tout l’équipement qui va avec. Ce sont les vêtements de travail à savoir gants, les guêtres et le tablier. La machine est, en outre, équipée de certaines options permettant d’assurer cette sécurité de l’utilisateur. Parmi celles-ci, une protection thermostatique, tel un disjoncteur, arrête la machine en cas de variation importante de la tension du courant électrique alimentant l’instrument. L’amorçage à haute fréquence de l’arc pilote, gère la distance de coupe, avant même que les deux surfaces n’entrent en contact. Et enfin, la torche, qui émet par sa signalisation de présence de tension le signal que le découpage est entamé.

Comment bien choisir son découpeur ?

Avec sa précision et sa faculté à scinder un bloc de fer épais de 40 mm, le découpeur plasma s’affiche dans le top des outils les plus prisés en termes d’ouvrages métalliques. Mais avant d’acheter le premier modèle mis en vente, il est important de faire un point sur son projet, son besoin, sans omettre son budget. Ce n’est qu’une fois ces éléments analysés que vous déciderez quel découpeur plasma vous achèterez.

Le découpeur plasma à compresseur intégré

Alors, résolu à acheter un découpeur plasma?? La première chose à faire est de se demander si votre besoin requiert un modèle de découpeur muni de compresseur intégré. Se chiffrant dans les 1000 euros minimum, les caractéristiques techniques (poids, taille, accessoires…) de cet engin rallient le côté pratique à la performance des toutes nouvelles technologies. Il s’agit du choix par excellence si l’on souhaite une coupe des plus précises.

Acheter un découpeur compact

Faisons maintenant un tour du côté des découpeurs plasma compacts. Quoique l’on vante toujours les avantages d’un instrument flexible, ces modèles-là sont aussi efficaces. Le sciage reste de bonne qualité, mais cela dépend plus de l’aptitude du néophyte à le réaliser que de l’outil en lui-même. Côté prix, il n’est pas moins accessible. Vous l’aurez en dépensant pas plus de 1500 euros pour un modèle haut de gamme. Performance, facilité de manipulation, ces découpeurs ont tout pour plaire.

Etudier son budget

Enfin, le dernier facteur qu’il ne faudrait pas omettre : son budget. Un matériel s’obtient à partir de 900 euros et quelques. Donc, à vous de voir quel modèle est fait pour vos travaux.

Que signifie arc pilote en matière de découpe au plasma ?

La majorité des meilleurs découpeurs plasma ont ce que l’on appelle un «?arc pilote?». Autrement dit, vous pouvez réaliser une coupe sur une plaque de métal épaisse en utilisant l’appareil sans que sa pointe ne touche la surface.

Généralement, l’utilisation d’un découpeur plasma à arc pilote est assez facile. Elle ne nécessite aucune grande précision au niveau de la distance par rapport à la surface à découper. Il vous suffit de tenir fermement la pointe de la torche pour avoir des coupes droites et fluides. Sur le long terme, cela accroît la durée de vie de votre découpeur plasma. Grâce à l’arc pilote, la découpe de l’acier déployé de manière plus lisse.

Les découpeurs plasma à arc non-pilote sont en général des appareils bas de gamme. Ils vous contraignent à rapprocher au maximum la pointe du découpeur au plus près de la surface à découper, voire même entrer en contact avec celle-ci. La conséquence de l’absence de l’arc pilote est que les pièces d’usures vont s’user rapidement. Sur le long terme, le rapport qualité-prix n’en vaut pas la peine. Il est préférable d’investir dans le meilleur découpeur plasma à arc pilote.

Quelles sont les pièces d’usure sur un découpeur plasma ?

Les pièces d’usure sur un découpeur plasma sont les éléments qui vont s’user avec le temps après avoir réalisé plusieurs découpes. En effet, cet appareil se compose de divers éléments.

La tête ou torche plasma est l’élément qui s’use le plus. Elle est pourvue d’une petite pièce indispensable à la coupe appelée la buse de découpe. Cette dernière renferme de minuscules autres pièces, dont la plus importante est l’électrode.

La buse de découpe est le plus souvent la pièce qui souffre de l’arc de découpe. Mais si elle s’use rapidement, elle est se remplace assez facilement. Mais tout comme cette pièce, tous les autres composants d’un découpeur plasma ont chacun une durée de vie différente selon la fréquence et la manière d’utiliser l’appareil. Les fabricants ont cependant pensé à leur longévité et proposent des kits de pièces de remplacement afin que vous puissiez réutiliser votre découpeur comme à son état d’origine. Ils sont proposés à des prix variés qui sont très abordables comparé à l’achat d’un découpeur plasma neuf.

Quels sont les équipements de sécurité indispensable pour utiliser un découpeur plasma ?

Travailler avec un découpeur plasma nécessite de la prudence. L’arc produit par cet appareil est si puissant qu’il peut causer de graves blessures. Il faut donc bien savoir le manipuler, mais surtout bien se protéger. Il existe des équipements de sécurité de base à porter ainsi que des règles de sécurité à respecter.

Pour vous donner une idée de l’importance de la sécurité lors de l’utilisation d’un découpeur plasma, découvrez dans ci-dessous les équipements obligatoires :

  • Un masque avec lunettes pour la protection des yeux et du visage. La cellule doit être relevable pour pouvoir regarder la plaque après la découpe.

  • Une paire de gants spéciale hautes température pour protéger les mains des étincelles du plasma rencontrant le métal
  • Un tablier de soudure synthétique supportant les hautes températures (600 °C)
  • Une paire de chaussures de sécurité conçues pour les travaux de soudure (avec isolant électrique) et les températures élevées
  • Une paire de guêtres pour mettre sur les chaussures de sécurité
  • Une tenue avec une protection thermostatique pour se protéger du survoltage
  • Et en dernier, un extincteur d’incendie pour être paré à tout risque d’inflammation de l’appareil

Lorsque vous couper du métal avec un découpeur plasma, vous recevez à vos pieds toutes les étincelles et quelques grains de métal en fusion. Mais, durant la phase de commencement, c’est-à-dire, le moment où vous débutez la découpe sur le métal, il se peut que les étincelles soient pulvérisées vers le haut. Cela se produit quand le plasma transperce encore l’épaisseur de la plaque. Il s’agit du «?retour de souffle?». Plus la plaque de métal est épaisse, plus l’effet est important et prend du temps. Mais bien qu’ils s’agissent d’étincelles, elles sont suffisamment chaudes pour traverser un tissu et atteindre la peau. C’est pourquoi il faut porter un tablier supportant les hautes températures.

Les chaussures à embout renforcé sont indispensables au cas où une section de la plaque de métal venait à tomber sur vos pieds. Il est toujours recommandé de s’écarter légèrement de la zone où le métal pourrait tomber pour éviter des blessures. Cependant, comme sur les autres tâches, il arrive parfois que l’on soit un peu trop concentré sur la découpe qu’on oublie les risques d’accident.

De quels risques l’utilisateur doit-il être conscient ?

Dommages aux yeux

Comme sur la soudure de métal, il faut se protéger les yeux lors de la découpe au plasma. Pour ce faire, procurez-vous au moins un masque de soudeur ou si vous pouvez vous le permettre, achetez des lunettes à cellules automatiques avec une vitesse de commutation d’environ 0,45 m/s. Si le masque protège votre visage, les lunettes s’assurent pour leur part de vous éviter d’être aveuglé par l’arc du plasma. En effet, il ne faut pas oublier le fait que les découpeurs plasma peuvent endommager gravement vos yeux si vous ne portez pas de protection oculaire. Si quelqu’un se tient près de vous, procurez-lui une paire de lunettes pour qu’il se protège les yeux et tenez-le à une distance de sécurité par rapport à votre poste de travail.

Liquides et/ou objets inflammables tout autour de la zone de découpe

Le découpeur plasma est généralement installé dans un garage. Beaucoup d’ateliers de carrosserie l’utilisent pour découper des plaques d’acier destinées à remplacer des pièces rouillées de voiture. Pourtant, ces endroits renferment d’autres produits chimiques qui peuvent être dangereux.

De nombreux produits inflammables sont aussi utilisés dans les garages auto. Il peut s’agir d’huiles moteurs, de gaz, de nettoyants en aérosol ou de simples tissus qui servent de chiffon. La moindre étincelle d’une découpe au plasma peut entraîner une inflammation. Et le plus souvent, lorsque la plaque est épaisse, ces étincelles peuvent prendre de la hauteur et atteindre des produits inflammables que vous n’imaginiez pas atteignable.

C’est l’une des raisons pour lesquelles il faut toujours dédier une place spécifique aux travaux de découpe au plasma. Dans un garage, l’idéal est de choisir un coin bien distant de tous les stocks de produits inflammables.

Chutes de pièces de métal lourdes

Le sujet a déjà été évoqué un peu plus haut. Il faut découper une plaque métallique au plasma avec la plus grande prudence. Vous devez vérifier si une pièce risque de tomber ou non, et risque de toucher vos jambes.

Manipulation du métal après sa découpe

Si vous débutez dans la découpe au plasma, vous devez savoir avant tout que le plasma qui sort de la buse de découpe atteint une température extrêmement élevée. Par conséquent, la plaque qui est découpée chauffe également. La paire de gants à utiliser doit donc supporter une température élevée sans que vous ne vous brûliez les mains.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-09-21 02:30:53