Comment concevoir une cave à vin?

Le vin se conserve mieux dans une cave, mais il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre pour en concevoir une. Quelles sont les règles à suivre, pour réaliser sa cave à vin ? Découvrez plutôt.

Pour conserver vos bouteilles de vin dans les meilleures conditions qui soient, vous avez nécessairement besoin d’une cave. En effet, c’est l’endroit le plus adapté pour garder en sécurité vos crus, et pour les préserver des facteurs extérieurs qui peuvent les dégrader. De manière pratique, la cave à vin doit répondre à de nombreux critères et posséder certaines caractéristiques qui lui permettront de jouer son rôle. Entre autres, elle doit être à la bonne température et avoir un taux d’humidité optimal.

Comment faut-il alors réaliser sa cave à vin ?

Ce qu’en disent les experts

Si une cave à vin est conçue pour conserver des bouteilles, il est très important de déterminer au départ la quantité qu’elle peut abriter. De manière plus pratique, cela revient à déterminer l’espace dont vous devez disposer pour stocker les vins chez vous. La température doit y être constante, et l’hygrométrie optimale. Ce n’est qu’après cela, que vous pourrez :

  • déterminer la quantité de vins que vous consommerez de manière courante
  • évaluer le quota de vins de garde

Si vous commencez votre cave avec une base de 120 bouteilles, c’est déjà un bon début. Vous devrez alors faire certaines concessions par rapport aux choix, mais un seuil de 300 bouteilles nécessitera plus d’investissements. Ensuite, vous devrez choisir vos vins, et la répartition à faire entre les différentes appellations. Il faut quand même savoir que ce choix est fonction de vos goûts, mais aussi du budget dont vous disposez. Avant de vous lancer, pensez donc à tous les accords, mets et vins que vous pourrez réaliser, car il y va de la richesse de votre cave.

La cave à vin en pratique

De manière beaucoup plus pratique, vous réaliserez votre cave à vin en mettant en place :

  • une occultation efficace : le noir absolu est l’ami du vin, car il en permet une bonne conservation. Ainsi, votre cave doit être à l’abri de la lumière, des courants d’air et des vibrations.
  • Une bonne ventilation : une trop grande hygrométrie risque de favoriser la naissance des champignons et des moisissures. De plus, cela risque de détruire le gout de vos crus, et une bonne ventilation s’impose alors.
  • La fraicheur nécessaire : en matière de vin, la température optimale se situe entre 12 et 13°. En fonction de certaines catégories de vins que vous aurez dans votre cave, elle peut se situer entre 8 et 18°. Vous devrez alors veiller à éloigner les canalisations d’eau chaude ou une trop grande proximité avec des anciennes chaudières, qui risquent de faire monter la température de l’air ambiant.
  • Une forte humidité : les murs extérieurs de votre cave doivent être assez étanches, pour ne pas entrainer des écarts trop importants liés aux intempéries ou le degré d’humidité du sol extérieur.

En définitive, voila quelques mesures que vous devrez respecter pour vous faire une cave à vin. Elles sont très importantes dans la conservation de vos crus, mais aussi pour vous permettre de disposer d’une cave à vin de qualité.