Comment bien débuter avec son aquarium ?

L’aquariophilie est un loisir pratiqué majoritairement par des hommes. Cela consiste à reconstituer un milieu aquatique naturel avec des plantes, des rochers, des récifs coralliens et des poissons d’ornement. Ce sont généralement des poissons exotiques évoluant dans des climats tropicaux ou subtropicaux. Le poisson le plus connu est de toute évidence le poisson rouge, mais si les guppys, raies, barbus, tétra néon vous sont familiers, c’est sans doute que l’aquariophilie vous a pris dans ses filets. En revanche, pour ceux qui débutent, choisir son aquarium, ses poissons, ses plantes, son équipement, etc. n’est pas de tout repos. Nous allons donc vous aiguiller sur quelques informations à connaître avant de se lancer dans cette activité.

La taille minimale pour le bien-être des poissons

La taille de votre aquarium doit être suffisamment grande pour apporter aux poissons le confort nécessaire à leur déplacement. Il faut éviter les espaces trop confinés qui pourraient provoquer des sources de stress sur le long terme. Aussi, veillez à ne pas surpeupler votre aquarium dans le but de garantir un ratio approprié (volume d’eau et quantité de poissons) pour assurer leur bon développement.

Le cas contraire engendrerait un déséquilibre biochimique provoquant de la nervosité, du stress et des maladies dont ils sont particulièrement sensibles. En effet, dans les petits espaces, l’eau a tendance à se dégrader plus rapidement. Il faudrait donc, pour maintenir un bon équilibre, la changer plusieurs fois par semaine.

Au-delà du bien-être que cela procure aux poissons, avoir une taille décente est recommandé pour ne pas avoir trop d’entretien à réaliser. En outre, plus il sera grand et mieux vous pourrez agencer les végétaux aquatiques et créer un univers calme et apaisant. Pour cela, un volume supérieur à 120 litres est fortement conseillé.

Le bocal rond : une bonne idée ?

Saviez-vous qu’en Suisse comme en Italie, le bocal rond est interdit ?

Même si cela n’est pas encore le cas en France malgré quelques polémiques toujours en cours, celui-ci aurait, selon les deux pays, tendance à provoquer une nanification du poisson rouge. Ce phénomène serait causé par le manque de place au sein du bocal, qui empêcherait les organes de se développer et grandir convenablement. Deuxièmement, le manque d’eau et d’oxygène entraînerait des troubles de la vue, les rendant à terme complètement aveugles.

Ces faits viennent corroborer ce qui a été dit plus haut, soit de choisir une taille convenable d’aquarium qui puisse leur permettre d’évoluer dans l’eau à des rythmes variés. Préférez pour cela, un bac rectangulaire qui ne déformera pas la vue des poissons vers l’extérieur et inversement. Comprenez que même si le niveau d’interaction que vous aurez avec vos poissons ne pourra égaler celui que vous avez actuellement avec vos animaux domestiques, il n’en reste pas moins que ce sont des êtres vivants qui demandent de l’attention et un investissement de tous les jours.

Filtrer, chauffer et éclairer votre aquarium

Comme dans toute activité, il y a des parties agréables et d’autres moins amusantes. C’est le cas notamment lorsque l’on aborde l’entretien de l’aquarium. Sur ce terrain-là, vous vous apercevrez rapidement qu’un aquarium demande beaucoup de soins pour le maintenir propre et conserver un équilibre favorable pour les occupants (plantes aquatiques et poissons). En effet, la pollution de l’eau est vite arrivée entre les déjections des poissons, et les algues provoquées par une source de lumière trop importante. Assurez-vous donc d’avoir un système de filtration efficace pour correctement oxygéner l’eau et limiter l’apparition des déchets au sein de l’aquarium.

Concernant la chaleur, n’oubliez pas que la plupart des poissons vendus dans le commerce sont des poissons tropicaux. Sur ce point, un système de chauffage doit obligatoirement être installé pour maintenir une certaine température sans laquelle il ne pourrait survivre. C’est la raison pour laquelle, vous ne pouvez pas associer certaines espèces avec d’autres. Il est de votre ressort de bien vous informer pour déterminer si la cohabitation est possible entre tous les poissons désirés.

L’éclairage est également un point important. Sans lui, vous ne pourriez pas reproduire à la perfection un milieu semblable à celui que l’on trouve dans l’environnement naturel des poissons. En effet, par la photosynthèse, la lumière va apporter des éléments nutritifs à vos plantes, leur permettant de créer une énergie organique (dioxygène) alimentant l’eau en éléments essentiels à la survie des poissons. C’est ainsi que sans lumière, l’équilibre au sein de votre aquarium ne pourrait être suffisant. Il faut en moyenne éclairer l’aquarium 10 à 12 heures par jour.

Les erreurs à éviter

Tout d’abord, pensez qu’après avoir rempli votre aquarium d’eau, il pèsera extrêmement lourd, quasiment le double de son poids habituel. En conséquence, veillez à l’installer sur un support adapté aux grosses charges, suffisamment stable pour éviter les déconvenues.

Par ailleurs, l’emplacement est lui aussi primordial. Vous allez régulièrement renouveler l’eau, il serait donc fortement utile de vous rapprocher d’un point d’eau pour minimiser les allers-retours.

Très souvent, les aquariums sont placés près de baies vitrées ou directement en face d’une fenêtre. Cela accentue la prolifération d’algues, en plus de chauffer indirectement la température de l’eau. Nous vous rappelons que les poissons sont sensibles à toute variation et tout déséquilibre au sein de leur écosystème. À ce titre, les éléments extérieurs doivent être parfaitement maîtrisés. Évitez donc de les mettre à côté d’une source sonore comme la télévision, la chaîne hifi et près des entrées. Enfin, pour son éclairage et son entretien, vous aurez besoin de pouvoir l’alimenter en électricité. Pensez donc à le placer à côté d’une prise.

Pour conclure, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de spécialistes pour vous accompagner dans cette nouvelle démarche. S’occuper d’un aquarium n’est pas une activité qui s’improvise. Vous devez pour cela sortir de votre zone de confort et vous entourer de professionnels et/ou de passionnés.